Les modes de mesures de lumière

La cellule intégrée à votre appareil photo permet de faire une analyse de la lumière pour obtenir au final une photo correctement exposée dans n’importe quels modes de prise de vue.

Conçus pour être utilisés en mode auto et semi-automatique, les modes de mesure sont essentiels pour contrôler l’exposition d’une image en agissant sur les paramètres dont vous n’avez pas la main comme avec le mode manuel.

Voyons les différentes particularités de ces trois modes de mesure, comment votre appareil photo opère pour mesurer la lumière, mais surtout dans quelles cas faut-il les utiliser.

La mesure matricielle, multizone ou évaluative

mesure matricielle

Le mode de mesure matricielle

Ce mode permet à la cellule d’analyser l’intensité de la lumière par le biais de capteurs partout dans l’image pour en faire au final une moyenne globale.

C’est donc un équilibre des zones lumineuses qui se créées.

C’est le mode de mesure le plus couramment utilisé. Il fonctionne très bien dans la plupart des situations, notamment pour les photos de paysage.

Cependant, il vous faudra tout de même faire attention à ce que la luminosité globale de la scène soit homogène, sans qu’il y est trop d’écart important entre les ombres et les hautes lumières comme les contre-jour.

La mesure pondéré centrale ou sélective

mesure pondere centrale

Le mode de mesure pondéré centrale

Dans ce mode, la mesure est effectuée essentiellement au centre du viseur pour quantifier la lumière présente sur la scène à photographier, en accordant moins d’importance en périphérie de l’image.

Une moyenne est ainsi réalisée sur une petite zone dont on peut changer la taille sur certains appareils photos.

C’est un mode de mesure que j’apprécie beaucoup car il met en valeur le sujet tout en prenant en compte la lumière autour. Il est pour moi idéal pour le portrait.

Vous choisirez ce mode lorsque vous voudrez réaliser une mesure précise sur une zone en particulier.

La mesure spot

mesure spot

Le mode de mesure spot

C’est la mesure la plus précise de toutes. La cellule se sert d’une très petite zone du viseur pour mesure la lumière, de l’ordre de 1,5 à 4% selon les appareils photo.

C’est elle qui permet de déterminer l’exposition. Idéale pour les contre-jour et les photos de concerts par exemple, là où la lumière est difficile à gérer lorsqu’on doit isoler un sujet inondé de lumière forte.

Elle vous servira également si vous faites de la macro afin de mieux cibler la lumière. Les scènes très contrastées seront ainsi plus faciles à gérer grâce à la mesure spot.

Ce mode de mesure d’exposition est assez difficile à maitriser pour la personne qui commence à apprendre la photo, car à la moindre erreur de mesure, l’exposition est ratée.

Malgré cela, la mesure spot reste l’arme absolue pour aller chercher la lumière là où elle se trouve 😉

photo mode mesure spot

spot by MarioMancuso

La mémorisation d’exposition

Jusque là, nous avons vu que la mesure de la lumière est effectuée au centre du viseur avec les modes de mesure pondéré et spot. Seulement la lumière que l’on souhaite mesurer ne se trouve pas toujours au centre. Afin de mieux composer votre image et ainsi éviter que votre sujet ne se trouve en plein milieu du cadre, vous serez amené à recadrer.

Pour cela, vous aurez besoin de faire appel à la mémorisation d’exposition de votre appareil photo à l’aide du bouton AE-L/AF-L.

Son principe est très simple.

  • Vous faites la mise au point sur votre sujet en restant appuyé à mi-course sur le déclencheur.
  • Vous visez la zone sur laquelle vous souhaitez exposer correctement tout en maintenant le doigt appuyé sur le déclencheur.
  • Vous appuyez sur le bouton AE-L  pour mémoriser cette exposition en gardant toujours le doigt dessus.
  • Vous recomposez votre photo et vous déclenchez.

Le cas particulier de la mesure spot avec l’autofocus

Comme vous le savez maintenant, la lumière mesurée par la cellule de votre appareil photo est analysée dans sa globalité pour le mode de mesure multizone et au centre pour le mode pondéré central et spot.

Seulement pas pour tout le monde, à savoir chez Nikon, la mesure spot n’est pas analysée au centre du viseur, mais en corrélation avec le collimateur autofocus actif.

Il vous faudra donc utiliser le mode autofocus AF-S pour n’utiliser qu’un seul collimateur pour bien cibler la zone à mesurer.

Les autres modes autofocus sont à éviter avec la mesure spot car vous vous doutez bien que vous aurez des résultats inattendus et très aléatoires.

Pour conclure

Choisir le bon mode de mesure, c’est assurer une exposition optimale pour vos photos lorsque vous utilisez les modes auto ou semi-auto.

L’écran LCD arrière de votre appareil photo n’étant pas la source la plus fiable pour contrôler avec justesse l’exposition, je vous conseille plutôt de jeter un œil à l’histogramme associé à vos images sur votre appareil photo.

J’espère que ce petit article vous a permis de mieux comprendre ces modes d’expositions.

Les modes de mesures de lumière
4.4 (87.5%) 8 votes
  • https://www.facebook.com/app_scoped_user_id/10153090005809345/ Marc Gagnon

    Cool

  • Yves

    Je prend 2 min pour te dire que ton site est génial.
    Je comprend beaucoup plus avec l’article sur (les modes de mesures)

    Merci

    • http://apprendre-la-photographie.net Seb

      Bonjour Yves !

      Merci à toi 😉

  • http://karoline-camlay-photography.com/faire-du-high-key/ High Key

    Merci pour cet article, j’avais complètement laissé de côté ce réglage, et il est vraiment très astucieux pour gérer la luminosité ! Comment interprétez-vous le collimateur ? Lorsque mon sujet est en mouvement je ne sais jamais lesquels prendre, ou lorsque je dois seulement mettre l’accent sur le regard ou le visage… Merci !

    • http://apprendre-la-photographie.net Seb

      Merci 😉 J’utilise le plus souvent les collimateurs en croix car ils sont plus précis et je shoote avec le bouton af-on pour suivre mon sujet. Comment procédez-vous ?

      • http://karoline-camlay-photography.com/cat/cours-photo/ Book

        Tout dépend, lorsque mon sujet est en mouvement, j’utilise une mesure pondérée , mais ça n’est pas un succès à chaque fois ! Pour la macro je prends la mesure spot, mais là encore, la netteté se fait seulement sur une seule petite zone de mon sujet, c’est frustrant !!

        J’ai peut être mis un peu de temps à répondre….