Comme beaucoup de personnes, vous êtes partisan pour acheter du matériel photo neuf, et c’est bien normal car c’est un gage de sûreté et de garantie. Seulement voilà, la photographie est une passion qui coûte chère et certains d’entre vous n’ont pas toujours les fonds nécessaires pour s’équiper.

Le marché de l’occasion regorge de matériel photo de qualité en tout genre et permet de réaliser de sacrées économies sans pour autant vous ruiner.

En effet, vous pourrez mettre la main sur des objectifs de qualité à moindre coût ou des appareils photos plus ou moins récents. C’est très intéressant lorsqu’on souhaite s’équiper rapidement.
C’est l’occasion aussi de dénicher des appareils photo d’antan ou des accessoires photos introuvables en magasin.

Beaucoup de personnes sont réticentes à l’idée d’acheter du mal du matériel déjà utilisé sans avoir la preuve certaine que celui-ci fonctionne parfaitement.

Je le comprends, mais pour faire une bonne affaire, il faut savoir où chercher et prendre toutes les précautions pour ne pas se faire arnaquer, en ce qui concerne le prix et l’état du matériel photo.

Connaître la valeur à neuf du matériel photo que vous souhaitez acquérir

Pour ne pas se tromper dans l’achat de matériel photo d’occasion, il est indispensable en premier lieu de connaître le prix du neuf.

Ensuite, il convient de se référer à la côte argus photo qui vous permettra de savoir quel est le bon prix à payer pour un appareil photo, une optique et autres accessoires photo.

Je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur le site de Chasseur d’images qui recense les côtes de l’occasion en cliquant ici.

Quels endroits pour acheter du matériel photo d’occasion

Aujourd’hui, Internet est devenu l’endroit incontournable pour trouver n’importe quoi.

Les sites de ventes aux enchères : Fourre tout incommensurable qui permet souvent de faire de très bonnes affaires.

Le principal avantage est de pouvoir se fixer une limite de prix et de suivre les enchérisseurs. Cependant, il est conseillé d’éviter d’acheter à l’extérieur de l’union européenne, car des frais de douane peuvent s’appliquer. Mais rien ne vous empêche d’acheter sur Ebay au Japon pour dénicher une optique rarissime, via cette boutique très fiable. J’ai eu passé commande deux fois chez eux.

Les sites de petites annonces : Bon coin pour certains, mauvais pour d’autres. En effet il arrive fréquemment que des personnes se fassent avoir facilement à cause du prix dérisoire ou disproportionné que certaines annonces laissent paraître. Vous devez donc être vigilant quant aux descriptions trop alléchantes.

Le seul conseil que je pourrais vous donner en ce qui concerne ce type d’achat via ce genre d’endroit, c’est de rencontrer la personne qui vous vend l’objet. Nous y reviendrons un peu plus loin.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, certains sites d’annonces permettent d’assurer la transaction entre les deux parties comme Priceminister.

Les réseaux sociaux : c’est un excellent moyen pour trouver rapidement du matériel photo en postant une annonce sur le mur d’un groupe consacré à la photo ou de le faire savoir par le biais d’un ami ou d’une connaissance. L’avantage est de pouvoir converser en temps réel pour poser des questions et prendre un rendez-vous rapidement avec le vendeur.

Les forums photo : Généralement très actifs, ces sites contiennent le plus souvent une catégorie consacrée à l’achat et à la vente de matériel photographique.

L’intérêt de ce type de forum spécialisé est de pouvoir discuter ouvertement en négociant parfois les prix. La vente se conclut généralement en message privé.

Les magasins photo : si vous ne voulez pas acheter sur Internet, il existe encore et fort heureusement, des boutiques photo proposant du matériel d’occasion.

Vous n’aurez certes peut-être pas tout le choix dont vous espérez, mais il y a un avantage qui peut dans certains cas vous réjouir, c’est la garantie. Vous aurez aussi l’opportunité de pouvoir tester ce que vous convoitez et obtenir des conseils de la part du vendeur. Cependant les prix sont parfois plus élevés que ceux pratiqués en ligne.

Les vides greniers, les magasins de troc et autres brocantes peuvent parfois étaler du matériel rare en parfait état de marche à très bons prix. Il faut tomber dessus.

Les foires ou bourses photo sont d’excellents endroits pour dénicher de bons objectifs voire d’excellents boitiers. Cliquez ici pour savoir les dates à venir dans votre région. Vous aurez par la même occasion, la chance de rencontrer de vrais passionnés de photo.

Quelles précautions prendre avant d’acheter ?

Comme tout achat ou vente, il est indispensable de jouer la carte de la prudence face aux éventuelles arnaques sur internet.

Pour éviter cela, il faut souvent du bon sens et du flair, mais celui-ci peut vite se faire oublier à cause d’un achat impulsif 😉

C’est pourquoi je vous dresse une liste de conseils afin de vous prémunir d’un éventuel désagrément.

  • Le prix doit être un indice vous permettant de savoir si vous allez faire une bonne affaire ou pas. Il ne doit être ni trop haut, ni trop bas. C’est la première chose à vérifier. C’est pourquoi il est très important de connaître la valeur neuve de l’objet et d’aller se renseigner avant de succomber à la tentation 😉
  • Comme on ne sait pas à qui l’on a à faire, il est préférable d’avoir la possibilité de rencontrer le vendeur pour une remise en mains propres. C’est le moyen le plus sûr pour vérifier le matériel de vos propres yeux. Pensez à être en possession d’éléments concordant avec ce que le vendeur vous a indiqué dans l’annonce. Vous aurez par la même occasion le temps de pouvoir négocier le prix avec lui si le matériel vous intéresse vraiment.
  • Ayez le réflexe de demander au vendeur de remplir un certificat de vente ayant pour informations, ses coordonnées complètes, les caractéristiques précises de l’objet avec la date d’achat, la facture et le numéro de série. Rendez-vous sur ce lien pour télécharger un exemplaire de lettre de cession.
  • Méfiez-vous du matériel qui pourrait s’avérer volé. Pensez à demander systématiquement au vendeur le numéro de série de l’objet et vérifiez celui-ci grâce au site Chasseur d’images qui répertorie tout le matériel qui lui est signalé volé en vous rendant à cette adresse.
  • Soyez vigilants quant aux paiements proposés par le vendeur, comme le mandat cash, Western Union ou bien encore Paypal.

Se renseigner avant de craquer

Si vous décidez de passer par internet pour acheter d’occasion un appareil photo, un objectif ou n’importe quel autre accessoire photo, ne le faites jamais sur un coup de tête en ne regardant que le prix et le descriptif souvent enjolivé de certains vendeurs peu scrupuleux.

Contactez le vendeur pour lui poser les bonnes questions, car vous ne pourrez tester le bon fonctionnement du matériel photo qu’à l’arrivée de celui-ci.

  • La garantie
  • Fréquence d’utilisation
  • État général du matériel photo
  • Pannes rencontrées
  • Raison de la vente
  • Factures, boite d’origine et accessoires
  • Acquittement de la TVA si acheté à l’étranger

Lorsque vous êtes en possession du matériel, il convient d’effectuer un certain nombre de vérifications.

Les appareils photos

  • Inspecter soigneusement l’état général de l’appareil photo en premier lieu permet d‘identifier des marques d’usures présentes ou des éléments cassés ou fissurés, susceptibles d’avoir été provoqués par un choc. C’est une étape primordiale à ne pas négliger.
  • Vérifiez les contacts de la batterie pour savoir s’ils ne sont pas oxydés.
  • Évaluer l’état du viseur.
  • Ouvrez la trappe dédiée à l’emplacement de la carte mémoire et contrôler que tout va bien au niveau des contacteurs.
  • Sans objectif encore monté sur l’appareil photo, jeter un oeil sur l’état de la monture et de ses contacts.
  • Regardez dans la chambre pour savoir si elle n’est pas envahie de poussières, là où se situe le capteur. Vous ne verrez pas directement le capteur mais le miroir,  si celui-ci est un réflex.
  • Contrôlez la bonne ouverture du flash intégré. Il peut arriver que cet élément fragile puisse mal s’ouvrir ou se refermer.
  • Vérifiez le nombre de déclenchements de l’obturateur en inspectant les Exifs à l’aide d’un logiciel. C’est très important de s’assurer que l’appareil n’a pas trop servi. L’obturateur a une durée de vie limité et coûte assez cher s’il doit être remplacé.

Vous pouvez maintenant faire une batterie de tests qui vous permettra de savoir si l’appareil photo est en état de fonctionner correctement.

  • Ayez toujours un objectif en état de fonctionner parfaitement pour tester l’appareil photo que vous souhaiter acheter.
  • Munissez-vous d’un trépied pour effectuer vos tests afin de garantir une stabilité optimale.
  • Vérifiez que l’exposition fonctionne correctement dans tous les modes de prises de vues. Faites une série de photos en vous assurant que l’exposition ne varie pas sous une même lumière constante.
  • Contrôler la justesse et la précision de l’autofocus en variant les modes, pour suivre un sujet par exemple.
  • Sortez le flash intégré de son logement et prenez quelques photos pour vérifier que tout va bien.
  • Détectez la présence de poussières sur le capteur en photographiant le ciel sans nuages ou un mur de couleur blanche. Pour cela, fermez le diaphragme de votre objectif à F22.
  • Décelez les éventuels pixels morts du capteur en zoomant sur une photo de ciel.

Les objectifs

Pour savoir si un objectif d’occasion est en état de fonctionner, il est impératif de l’essayer pour éviter toute mauvaises surprises.

  • Passez en revue l’état général de l’optique à la recherche de rayures ou de marques de chocs éventuels.
  • Jetez un œil sur le fût de l’objectif et ses contacts pour savoir s’ils ne sont pas oxydés.
  • Regardez bien l’état des lentilles, si elles ne sont pas rayées, ou si elles ne présentent pas de poussières ni de champignons à l’intérieur. Si c’est le cas, il faut faire appel à un professionnel pour effectuer un nettoyage complet car ce type de manipulation requière de la patience et un savoir faire.
  • Tournez la bague de mise au point et de zoom pour savoir elles sont fluides.
  • Montez l’objectif sur votre appareil photo et passez en mode priorité diaphragme.
  • Prenez des photos en variant les ouvertures de diaphragmes. L’exposition doit être correcte et ne pas présenter d’écart de luminosité flagrante.
  • Contrôlez la qualité d’image en zoomant au centre et sur les bords de l’image en partant d’une photo prise à pleine ouverture puis à F/8.
  • Testez l’autofocus dans un environnement lumineux et dans un endroit faiblement éclairé pour vérifier si la mise au point arrive à se faire normalement.

J’ai pour ma part acquis de nombreuses optiques pas chères et de qualité grâce au marché de l’occasion. Et vous ? avez-vous déjà acheté du matériel photo d’occasion ?

Comment acheter du matériel photo d’occasion
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez peut être lire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses aux commentaires
0 Followers
 
Most reacted comment
Discussion la plus commentée
1 Auteurs de commentaires
Esprit Randonneur Derniers commentateurs
Esprit Randonneur
Esprit Randonneur

juste hiér j’ai croisé le même,appareil photo au marché !!