Comment faire du light painting pour sublimer vos images

Le light painting est une technique photo qui consiste à laisser son appareil photo dans l’obscurité pour peindre avec la lumière pendant une pose longue.

N’importe quelles traces lumineuses fixes ou mobiles se trouvant devant votre appareil photo seront capturées par le capteur, favorisant ainsi l’exposition de la photographie.

La technique du light painting vous offre des possibilités créatives incroyables et infinies pour donner une ambiance à une scène, éclairer vos sujets comme bon vous semble, en toute liberté.

C’est une spécialité en photo qui attire de nombreux adeptes chaque jour, aux idées créatives toujours plus impressionnantes.

De nouveaux effets sont régulièrement créés grâce aux diverses sources lumineuses qui existent sur le marché ainsi qu’aux nombreux accessoires qui peuvent souvent être fabriqués.

Je vous laisse imaginer les infinies possibilités qui s’offrent à vous.

light-painting-effets-lumineux-ambiance

Katyusha #6 by Pala Teth

Il n’y a donc vraiment aucune limite quant à la conception d’une photo réalisée en light painting.

Seule votre imagination vous permettra de réaliser des images créatives surprenantes !

Apprendre le light painting (tuto) et tous ses secrets pour sublimer vos photos

Vous aussi, apprenez à créer vos propres effets de light painting simplement, en suivant ce tutoriel vidéo réalisé par un des meilleurs light painters français, Romain Millet, alias Rom1LightPainting.

Ce photographe a découvert la technique du light painting dès lors qu’il a reçu son premier reflex, et en a fait depuis sa spécialité 😉

Il est ainsi devenu un photographe expert en light painting au fil des années, ce qui lui permet d’exprimer pleinement toute sa créativité.

Durant deux heures, Romain vous dévoile toutes ses techniques et astuces acquises au cours de ses multiples expérimentations et randonnées nocturnes, car il faut bien le rappeler, le light painting est une spécialité en photo qui se pratique essentiellement dans l’obscurité.

Vous suivrez Romain au cours d’un shooting photo de nuit où il va vous expliquer comment créer de magnifiques effets de lumières en light painting.

Il vous apprendra aussi à réaliser un nuage de lumière, son fameux « Light Cloud« , puisqu’il en est l’inventeur !

Mais avant de savoir faire tout cela, vous apprendrez en premier lieu toutes les bases nécessaires à la bonne réalisation d’un bon Light Painting.

Vous saurez tout d’abord quel matériel utiliser pour faire du light painting puis les bons réglages de prises de vues à effectuer sur votre appareil photo.

Sachez que ceux-ci ne diffèrent pas des règles de bases en photographie.

J’entends par là que même si vous débutez en photo, vous comprendrez aisément les termes photographiques abordés dans la formation de Romain Millet.

Créer des scènes magiques en light painting grâce aux différentes sources lumineuses

Romain a un plus d’un tour dans son sac, puisqu’il détourne des objets du quotidien pour personnaliser ses lampes, améliorant ainsi sa façon de faire du Light painting.

Bien entendu, il vous montre comment il s’y prend, avec ses astuces personnelles 😉

Grâce à ce tutoriel en vidéo, vous apprendrez à éclairer une scène et un modèle en light painting mais aussi comment exploiter la lumière naturelle que vous avez à votre disposition.

Vous connaitrez aussi tous les outils nécessaires vous permettant de créer des effets pyrotechniques en light painting, comme les feux d’artifices entre autre, avec des explications claires et concises que Romain vous livrera sur le terrain, afin que vous puissiez reproduire ces effets tout seul, avec toutes les précautions qui s’imposent.

Le light painting est vraiment une technique photo créative, à tel point que vous pouvez dessiner des formes ou afficher des images lumineuses en utilisant des pochoirs faits maison, dont Romain Millet vous montrera comment les réaliser en toute simplicité 😉

Vous découvrirez également toutes les techniques pour savoir comment écrire avec de la lumière en Light Painting, avec les différentes sources lumineuses dont vous aurez besoin.

Dans cette formation en vidéo, Romain Millet vous initiera aussi à la réfractographie (lensless photography).

Cette technique photographique qui consiste à photographier à travers le verre vous permettra d’obtenir des effets lumineux impressionnants, inattendus, mais surtout très graphiques. A essayer absolument, effet garanti sur vos photos 😉

Grâce aux conseils de Romain, vous saurez comment réaliser une boule de lumière en Light Painting, appelé aussi Orb ou Ball of Light dans le milieu, comme l’illustre les photos ci-dessous.

boule-de-lumiere-light-painting

Greg’s new orb device by Pala Teth

boule-de-lumiere-orb-light-painting

Ball Of Light – Forest Ghosts by Denis Smith

Et c’est pas fini 🙂 Romain vous montre comment il arrive à dessiner un lotus de lumière. C’est actuellement le seul Light Painter en France à savoir le faire !

lotus-de-lumiere-light-painting-romain-millet

Photo d’un lotus de lumière intégré au paysage – Copyright – Romain Millet

Pour terminer, il vous dévoilera son secret pour réaliser un Light Cloud, autrement dit un nuage de lumière dont il est le créateur.

reve-enfant-light-painting-romain-millet

Rêve d’enfant – Une photo tirée de sa série sur le Light CloudCopyright – Romain Millet

Après avoir suivi cette formation sur le light painting pour vous, je peux vous affirmer que Romain Millet maitrise parfaitement le sujet.

C’est un perfectionniste qui bidouille ses lumières, détourne des objets, pour concevoir des projets aux effets de lumières multiples et inédits.

Il vous livre sur un plateau d’argent toutes les techniques photo de Light Painting pour que vous ayez entre vos mains toutes les clés pour réussir vos photos.

Si je vous dis que ce tutoriel en vidéo est une mine d’informations pour faire de la photo en Light Painting, c’est qu’en deux heures de votre temps, vous connaitrez toutes les meilleures techniques pour ne pas vous rater et sublimer vos images.

Le gros avantage de cette formation, est de voir évoluer Romain sur le terrain. Cela vous permettra de bien comprendre comment fonctionne le Light Painting à votre rythme.

Alors si vous avez envie ou besoin d’un peu d’originalité sur vos photos, c’est le moment d’expérimenter de nouvelles techniques photographiques 😉

En ce qui me concerne, j’adore le light painting. C’est pour moi une source inépuisable d’effets créatifs à mettre en oeuvre assez facilement.

En conclusion, je tire simplement mon chapeau à Romain Millet qui dévoile tous ses trucs et astuces dans son excellente formation sur le light painting !

Comment faire un Time Lapse facilement

Le time lapse est une technique photo qui permet de réaliser une vidéo en accélérée avec un appareil photo en prenant une grande quantité d’images prises à intervalles réguliers.

Je vous assure que ce genre de film n’est pas l’oeuvre d’une caméra vidéo, comme j’ai pu l’entendre ici et là, mais bel et bien réalisé avec un appareil photo. Admirez simplement la vidéo en haute définition ci-dessous 🙂

Pourquoi et comment faire un Time Lapse

Les intérêts à faire un Time Lapse sont nombreux.

[checklist]

      • Admirer le passage des nuages
      • L’éclosion d’une fleur ou la pousse d’une plante
      • Voir pourrir des fruits
      • Le défilement des étoiles
      • Le lever ou coucher du soleil et de la lune
      • Le déplacement des gens sur une place ou quelconque endroit qui présente du passage
      • Le déplacement des voitures
      • La construction d’un chantier
      • La fonte de la glace

[/checklist]

Ce sont des moments que l’on ne peut pas percevoir naturellement et que l’on ne peut pas filmer avec une caméra. Donnez libre cours à votre imagination.

Le matériel pour faire un Time Lapse de qualité

Pour faire un Time Lapse, il faut absolument que l’appareil photo que vous allez utiliser puisse travailler en mode manuel. C’est une condition particulière mais nécessaire pour faire une vidéo correctement exposée du début jusqu’à la fin de la séquence.

En effet, lors de la prise de vue, il est important de bien s’assurer que l’exposition ne va pas ou peu varier.

Pour réaliser un Time Lapse dans des conditions de lumières changeantes, comme pour un coucher de soleil par exemple, il sera nécessaire de retravailler en post-production à l’aide de logiciels spécialisés.

Un mode autre que le mode M poserait des problèmes d’exposition au moment du montage.

      • Un appareil photo pouvant être débrayé en mode manuel est primordial ! Les modes automatiques changent le couple ouverture/vitesse constamment et modifient donc l’exposition en fonction des conditions de lumière, ce qui en résulte des images avec des expositions différentes. La mise au point doit s’opérer manuellement. L’autofocus est dans ce cas à désactiver, puisqu’au moindre mouvement, il referait le point et gacheraît les prises de vues.
      • Le trépied est l’accessoire indispensable pour faire un time lapse de qualité. Il ne doit en aucun cas bouger, car le plus souvent, faire un Time Lapse demande une longue attente. Je vous recommande de lester le trépied afin de renforcer la stabilité.
      • Une carte mémoire de grande capacité. Avec la grande quantité de photos que allez devoir prendre pour faire un Time Lapse, il est nécessaire de se munir d’une carte mémoire d’au minimum 8 GO ou plusieurs 😉 Surtout si vous prenez vos photos au format RAW que je ne cesse de recommander.
      • Une batterie pleinement chargée et avec des batteries de secours si votre session pour faire un Time Lapse dure longtemps. Par temps froid, celles-ci se déchargent plus vite ! pensez-y 😉
      • L’intervallomètre est l’utilitaire indispensable qui va vous permettre de définir l’intervalle de temps entre chaque photos. Cette fonction est intégrée sur la plupart des appareils photos, mais tous ne la possède pas. Si tel est le cas, alors je vous conseille fortement d’investir dans une télécommande doté de cette fonction. J’utilise celle-ci depuis des années et je dois dire que niveau rapport/qualité prix, c’est cadeau. Elle est compatible avec de nombreux appareils photos. Vous avez aussi la possibilité de contrôler votre appareil photo depuis un ordinateur grâce à un logiciel spécifique et ainsi profiter de plusieurs fonctions, tel que l’intervallomètre. C’est une solution très pratique, puisqu’on peut plus facilement stocker un nombre important de photos comparé à une carte mémoire.
comment-faire-un-time-lapse-intervallometre

Excellent rapport qualité/prix pour cette télécommande avec fonction Intervallomètre pour faire un Time Lapse. Elle est compatible avec la plupart des appareils photos, puisqu’elle est fournie avec différents câbles. Cliquez sur l’image pour en savoir plus 😉

Telecommande-Time-Lapse-Hahnel-Giga-T-Pro-II

Télécommande sans-fil 2,4GHz longue portée. Fonction intervallomètre. Idéal pour faire un Time Lapse. Disponible pour Canon et Nikon. Cliquez sur l’image pour en savoir plus 😉

Les réglages pour faire un Time Lapse

Pour qu’un film soit fluide, il faut que la vidéo soit montée en 24 images par secondes. Pour faire un Time Lapse de qualité, il faut d’abord déterminer le nombre de photos à prendre en fonction de la durée du film et l’intervalle de temps entre chaque vues en fonction de la vitesse du sujet.

Par exemple, pour réaliser une vidéo de 30 secondes il faudra faire le calcul suivant :

30 secondes24 images/secondes = 720 photos à prendre 😉

Le calcul suivant permet de savoir pendant combien de temps l’appareil photo fera des photos. Prenons un exemple avec une intervalle de 3 secondes entre chaque photos.

3 x 720 = 2160 secondes soit 36 minutes.

A l’inverse, si par exemple je souhaite mettre en place mon appareil photo pendant une heure pour photographier un coucher de soleil par exemple. Je fais le calcul suivant pour déterminer l’intervalle de temps.

1 heure = 60 minutes = 3600 secondes de capture

3600 secondes / 720 photos = 5 secondes d’intervalles de temps 😉

Pour bien choisir l’intervalle de temps entre vos photos, il faut prendre en compte la vitesse à laquelle se déplace votre sujet, s’il est rapide, alors ce temps devra être court. A l’inverse, plus le mouvement est lent, plus l’intervalle de temps sera grande.

Voici quelques exemples sur lesquels vous pourrez vous baser.

      • 1 seconde : Piétons, voitures
      • 3 secondes : Nuages
      • 5 à 10 secondes : Lever et coucher de soleil
      • 30 à 60 secondes : Ciel étoilé, voie lactée
      • Une heure et plus : Chantiers de constructions

La prise de vue pour faire un Time Lapse

Tout d’abord, il faut prendre conscience qu’aller faire des photos en grande quantité ne se fait pas à la va-vite. Il faut prendre en compte un élément déterminant à la bonne réussite d’un Time Lapse, la météo.

Je vous conseille fortement d’utiliser un logiciel qui va vous permettre de savoir à quel moment et à quel endroit, les conditions de lumière seront les plus favorables pour aller faire des photos.

Prêt pour vider la carte mémoire ?

  • Prenez votre appareil photo, insérer une carte mémoire vierge et une batterie pleinement chargée.
  • Branchez votre intervallomètre si votre appareil photo n’en possède pas.
  • Mettre en place votre trépied à l’endroit choisit et composer votre image.
  • Lestez votre trépied s’il n’est pas assez stable.
  • Passez en mode M
  • Choisissez une sensibilité entre 100 et 200 isos.
  • Réglez l’ouverture et la vitesse pour obtenir une image correctement exposée.
  • Faites la mise au point et prenez une photo test.
  • Si l’image est nette et bien exposée, ne touchez plus à rien et débrayez l’autofocus pour le passer en mode manuel., l’appareil photo ne doit pas refaire la mise au point pendant toute la durée de la prise de vue.
  • Réglez l’intervallomètre.
  • Wait & See 😉

Les logiciels pour créer un Time Lapse

Après avoir vidé entièrement votre carte mémoire, vous allez vous retrouver avec des centaines de photos qu’il va falloir assembler dans un logiciel pour créer la vidéo finale.

Pour cela, il existe plusieurs logiciels plus ou moins complexe, que je ne détaillerais pas ici, car cet article serait trop long 🙂 Néanmoins, je peux vous conseiller d’utiliser les logiciels suivant.

LRTimelapse est un logiciel payant avec une version démo gratuite pour faire un Time Lapse de qualité. Il est compatible Windows et Mac.

Extrêmement complet, c’est la rolls des logiciels pour créer des Time Lapse. Il est disponible en version Standard et Pro. La version démo est cependant limité à 400 photos.

Si vous désirez vous devenir un maître dans la création de Time Lapse, c’est le logiciel de référence à posséder. Cliquez sur l’image en-dessous pour le télécharger.

LRTimelapse3_wide_600

La vidéo ci-dessous montre un Avant/Après édition sous LRTimelapse.

Time Lapse Assembler est un logiciel gratuit exclusivement pour Mac. Il est d’une simplicité déconcertante.

  • #1 Vous spécifiez le dossier source de vos photos
  • #2 Entrez le nombre d’images par secondes.
  • #3 Spécifiez les dimensions
  • #4 Choisissez la qualité de la vidéo finale

time-lapse-assembler-mac

Attention, il ne prend pas en charge le Deflickering (le flickering est un effet de scintillement qui apparait lorsqu’il y a des variations de lumière lors de la capture). C’est pourquoi il est important de travailler en mode manuel afin d’éviter ce genre de problème.

Cependant même avec ce mode, des scintillements peuvent survenir. Un logiciel de deflickering règlera le problème.

Je vous conseille fortement d’utiliser le format RAW afin de pouvoir retravailler l’exposition, la balance des blancs, le contraste, la netteté, les aberrations chromatiques, la correction de l’objectif. Le traitement des images se fait ensuite par lot.

Vous pouvez bien entendu faire un Time Lapse en utilisant le format JPEG, mais il vous offrira beaucoup moins de souplesse que le format RAW.

VideoMatch est un logiciel multifonction très simple d’utilisation pour faire un Time Lapse. Il est fonctionne exclusivement sur Windows. Il est plus complet que Time Lapse Assembler. Il permet en outre d’insérer de la musique à votre vidéo. Il existe en version Standard et Pro.

Quicktime Pro est aussi excellent logiciel d’assemblage pour faire un Time Lapse. Il reste très simple d’accès et assez complet pour réaliser un film de qualité. Il est compatible Windows et Mac.

GoPro Studio est un logiciel d’assemblage gratuit, conçu pour la fameuse caméra embarquée de la marque. Mais il peut fonctionner sans qu’on est besoin d’en acheter une. Il vous permettra de créer des vidéos avec bande son très simplement. Il est compatible avec Windows et Mac OS.

Virtual Dub est un excellent logiciel gratuit pour assembler vos photos afin d’en faire un Time Lapse. Il est cependant assez complexe et mérite donc un apprentissage pour les débutants. Il permet de Deflicker grâce à MSU Deflicker. Fonctionne sur Windows uniquement.

GPhoto 2 est un logiciel exclusivement réservé au monde Unix, compatible avec de nombreuses distributions Linux. Ne pas oublier d’installer l’ensemble de logiciels destinés au traitement audio et vidéo avec FFMPEG.

GB Time Lapse est un logiciel extrêmement puissant de capture d’images pour faire une séquence vidéo par le biais d’un ordinateur. Il fonctionne sous Windows uniquement et avec certains appareils photos Canon exclusivement. Existe en version d’essai gratuite puis en bundle Standard et Pro.

GB Deflicker est un logiciel spécialement conçu pour supprimer les scintillements sur les séquences vidéos. Ce logiciel est payant. Il fonctionne sous Windows et Mac.

Il existe bien sûr d’autres logiciels pour faire un Time Lapse, mais je voulais vous présenter les principaux, à vous de trouver les autres si ceux-ci ne vous conviennent pas 😉

J’espère que ce petit tutoriel vous permettra de réaliser prochainement votre premier Time Lapse 😉

Formation au Time Lapse, de la prise de vue au post traitement

Si vous avez envie de commencer à faire votre premier Time Lapse comme un pro, je vous conseille de suivre un photographe spécialisé dans la prise de vue Time Lapse, comme Benjamin Trancart.

Grâce à sa formation sur le time lapse, vous serez à même de réaliser un TimeLapse comme un professionnel.

Vous découvrirez toutes les techniques de bases de la prise de vue, le matériel qu’il emploie, jusqu’au post-traitement.

Benjamin vous apprendra à régler avec précision l’intervalomètre relié à votre appareil photo.

Vous apprendrez également à utiliser un slider, cette fameuse barre de traveling pour obtenir des mouvements fluides et ainsi donner du dynamisme à votre Time Lapse.

Lors de la réalisation d’un Time Lapse, vous devez maitriser l’exposition pour obtenir un rendu de qualité.

Là encore, Benjamin Trancart saura vous guider pour compenser l’exposition lors des transitions du jour vers la nuit et inversement, pour notamment faire un Time Lapse lords d’un coucher de soleil 😉

Enfin, il vous donnera toutes ses astuces pour bien développer vos images à l’aide de Lightroom pour ensuite les exporter et monter la vidéo avec After Effect. Rien de tel pour obtenir un Time Lapse de qualité 😉

La formation sur le time lapse que propose Benjamin est très complète, ce qui vous permettra d’apprendre tous les secrets des professionnels dans ce domaine.

Alors, n’attendez plus si vous voulez aller plus loin et plus vite, formez-vous au Time Lapse !

Pour finir, je vous laisse admirer une de ses réalisations, intitulée « Paris, the City of Light« .

 

Réalisez un Time Lapse en panoramique avec une rotule magique

L’idée de faire des vidéos panoramiques en utilisant la technique du Time Lapse, c’est ce que propose Turnspro.

La rotule TurnsPro est un accessoire ultra simple d’utilisation, pour réaliser des TimeLapses à partir de photos ou des Hyperlapses. Cliquez ici sur l’image pour en savoir plus 😉

Cet accessoire est idéal pour vous aider à réaliser des panoramas remarquables en Time-Lapse (Vidéo ou Photo) en toute simplicité.

Nécessitant 4 piles pour fonctionner, le TurnsPro est programmable de 20 secondes à 10 heures en rotation 360°.

Les deux pas de vis sont universels, ce qui vous permet de le fixer ou non, sur n’importe quel trépied.

Il permet d’accueillir aussi bien des smartphones ou caméras sportives, que des appareils photo !

Je vous laisse avec cette petite vidéo qui démontre en deux minutes, le potentiel de ce minuteur magique à TimeLapse.

Vous avez aimé cet article, alors n’hésitez pas à le partager 😉