Quel logiciel de retouche photo choisir pour développer ses photos

Choisir le bon logiciel de retouche photo n’est pas si évident quant on sait qu’il en existe une multitude sur le marché. Je vais donc les classer en plusieurs catégories, car tous ne font pas la même chose.

Vous devrez vous poser les bonnes questions afin de choisir celui qui vous conviendra pour votre utilisation.

Quelle destination pour vos photos ?

Cette question est déterminante dans le choix d’un logiciel de retouche photo. Vous devez sans doute avoir une idée de la finalité de vos photos.

Voici une liste non exhaustive qui vous permettra de faire le tri pour savoir ce que vous souhaitez faire de vos images.

      • Créer des montages en assemblant plusieurs photos
      • Créer des photos panoramiques
      • Faire des photos en noir et blanc et ses dérivés comme le sépia
      • Développer des images en HDR
      • Bien classer ses photos et les retoucher en même temps
      • Ajouter des effets comme des filtres photos
      • Corriger les déformations des objectifs
      • Pouvoir gérer parfaitement l’impression

Les différents types de logiciels pour vos photos

Les logiciels photos n’ont pas tous les mêmes fonctions, ni la même finalité pour vos photos. Il convient donc de choisir le bon logiciel dès le départ pour ne pas vous retrouver avec un logiciel non adapté pour l’utilisation que vous en ferez.

Développement et retouches complexes grâce à la gestion des calques

Ce type de logiciel est conçu pour développer une seule image à la fois mais avec des possibilités de rendu quasiment infinie. Vous pourrez aussi bien retravailler les couleurs, l’exposition, la netteté, enlever le bruit de vos images, supprimer ou rajouter des éléments, pour par exemple faire des montages photo, et tout ça par le biais des calques.

Vous pourrez aussi bien retoucher/développer les images JPEG ou RAW. Il prend en charge en général d’autres format, comme le TIFF.

Bref, c’est le logiciel retouche photo par excellence.

Cependant, il a des choses qu’il ne fait pas et que nous, photographes avons besoin. Je veux parler du tri des photos.

Catalogage, développement et retouches simples

Celui-ci est particulièrement intéressant puisqu’il est en quelque sorte, un tout-en-un. Après une sortie photo, il vous sera possible de décharger votre carte mémoire directement via ce type de logiciel de retouche photo et d’y importer vos images, qu’elles soient au format JPEG ou en RAW.

Je vous conseille fortement l’utilisation du format RAW afin d’exploiter la quintessence de cet outil, car son principal avantage est de pouvoir revenir en arrière pour chaque modifications effectuées.

On parle alors de retouches non destructives. Tous les réglages apportés sur l’image ne sont pas directement appliqués sur le celle-ci mais stockés dans un fichier XMP que le logiciel retouche photo va créé automatiquement lorsque vous apporterez quelconques réglages à la photo.

Le gros atout de ce genre de logiciel retouche photo est de pouvoir importer, trier et classer toutes vos photos. Si vous souhaitez apporter des modifications rapidement, même poussées, c’est le logiciel à posséder pour cataloguer et développer ses images.

C’est un explorateur d’images qui ne demandent qu’à être développées 😉 Vous avez la possibilité de traiter des photos par lot pour un travail rapide et efficace, et même dès l’importation !

Vous souhaitez imprimez vos photos via ce logiciel de retouche photo, pas de problème, un module complet d’impression est présent. Un module diaporama est aussi intégré afin de profiter de vos images fraîchement traitées.

Une fonction très appréciée est celle de la sauvegarde des données. Il est possible dès l’importation des photos, de faire une double copie vers un autre emplacement.

La puissance de ce logiciel retouche photo est telle que vous pourrez aussi lui ajouter d’autres petits logiciels, appelés « Plugins » pour le rendre encore plus polyvalent. Il sera ainsi possible de développer des photos au format HDR ou faire des photos en noir et blanc.

Ce logiciel n’est cependant pas fait pour créer des montages photo comme le logiciel de retouche photo à gestion de calques, mais rien ne vous empêche d’en créer en exportant vos images depuis le logiciel de catalogage.

Développement dédié à une tache spécifique

Il existe maintenant des logiciels seuls qui sont dédiés à faire qu’une seule chose à la fois. En règle générale, ils sont très puissant et permettent de travailler des images d’une manière remarquable.

Si vous avez envie de traiter des images en noir et blanc avec un rendu exceptionnel, assembler des photos pour créer des panoramiques parfaitement, fusionner des images pour une sortie HDR ou bien réaliser un TimeLapse à partir de milliers de clichés, alors il faudra vous tourner vers un de ces logiciels, dit standalone.

Ceci dit, certains demandent une certaine expérience en terme de développement photo de base, mais il ne vous est pas interdit de les utiliser.

Finalement, quel logiciel retouche photo faut-il choisir ?

Maintenant que vous savez vers quel type de logiciel vous tourner, je dirais que tout est une question de budget.

La majorité des logiciels sont payants même si certains s’utilisent gratuitement.

Les logiciels gratuits sont très peu nombreux, souvent limités en termes de réglages et ne sont pas tous performants.

Leurs complexités varient et peuvent rebuter les débutants car l’ergonomie n’est pas adaptée.

Les logiciels payant sont quant à eux beaucoup plus puissant et proposent plus de possibilités de réglages.

Les principaux logiciels à gestion de calques

      • The Gimp (gratuit) – Très sympa mais demande une petite adaptation, déconseillé aux débutants (WindowsMacLinux)
      • PhotoFiltre Studio (Payant) – Un bon petit soft (Windows)
      • PaintShop Pro (Payant) – Je le conseille aux débutants comme aux initiés (Windows)
      • Pixelmator (Payant) – Puissant logiciel mais sur Mac uniquement
      • Photoshop Elements (Payant) – Sa réputation n’est plus à faire et permet de se familiariser avec les calques. Conseillé aux débutants. (WindowsMac)
      • Photoshop (Payant) – La rolls du logiciel retouche photo, déconseillé pour les débutants (WindowsMac)
Logiciel retouche photo - Adobe photoshop Elements 12

Le logiciel retouche photo Adobe Photoshop Elements est un incontournable dans sa catégorie, il vous permettra d’exploiter au mieux vos images. Cliquez sur l’image pour en savoir plus 😉

Les logiciels de catalogage et de développement d’images

      • Picasa (Gratuit) – Accessible à tous, il n’y pas plus simple mais limité pour du développement (WindowsMac)
      • ACDSee Pro (Payant) – Un très bon logiciel pour débuter
      • Adobe Photoshop Lightroom (Payant) (version standalone) – Un excellent logiciel de catalogage – du débutant au professionnel
      • Dxo Optics pro (Payant)  – Encore un superbe logiciel très pro qui fait des merveilles, notamment pour le traitement du bruit numérique .
      • Capture One Express et Pro (Payant) – Logiciel très complet avec de nombreuses fonctions.

 

 

 

 

 

 

 

 

Adobe Créative Cloud CC pour la photo comprend Photoshop et Lightroom. Le tout-en-un par excellence que tout photographe amateur et confirmé est à même d’offrir à ses images. Cliquez sur l’image pour en savoir plus pour cette version Windows 😉 La version pour Mac se trouve ici.

Il en existe bien d’autres bien sûr mais j’ai retenu ceux-là 🙂

A savoir que je ne ferais pas de comparatif car ce n’est pas le but de cet article, mais ce que je peux dire c’est que la meilleure manière pour faire votre choix pour un logiciel de retouche photo à partir des éléments que je vous ai parlé au début de cet article est de télécharger les versions d’évaluations de chaque logiciels.

C’est en faisant comme ça que vous pourrez juger avec quel logiciel vous vous sentez le plus à l’aise.

Pour ma part j’affectionne tout particulièrement Lightroom pour l’organisation et le traitement de mes photos, Dxo pour sa gestion du bruit impressionnante et Photoshop pour des traitements plus poussés en exploitant les calques.

A présent, je vous laisse le temps de découvrir les fonctionnalités de chacun de ces outils pour vos images et de faire votre choix final 😉

Format Raw ou format Jpeg – Quel format faut-il choisir sur son appareil photo numérique ?

Selon votre appareil photo numérique, deux formats de fichiers sont disponibles, le format JPEG et le format RAW. Le JPEG est le format le plus utilisé dans nos appareils photos, du plus petit compact au gros reflex haut de gamme.

On commence à trouver le format RAW dans les compacts de moyenne gamme et les reflex d’entrée de gamme, ainsi que sur les hybrides.

Nous allons voir quels sont les avantages et inconvénients de ces deux formats.

Le format RAW

N’importe quel appareil photo enregistre les informations reçues par le capteur dans un fichier « BRUT » en français, notre fameux format RAW et le développe pour ensuite le compresser au format JPEG, mais certains appareils photos numérique laissent le choix aux photographes de garder le format natif, le format RAW. Il est considéré comme le négatif du numérique.

Les avantages du format RAW

      • Sans perte de données par le capteur de l’appareil photo
      • La balance des blancs peut être modifiée ultérieurement dans un logiciel de retouche d’image.
      • Une plus grande plage dynamique, qui signifie beaucoup plus de détails dans les ombres et les hautes lumières.
      • Une forte souplesse dans le traitement du fichier, on peut aisément récupérer des détails que ce soit dans les ombres ou dans les hautes lumières.
      • Vous n’altérez pas le fichier quand vous faites des modifications dessus, car le format RAW n’est pas modifiable en soit. Il est important de préciser que lorsqu’on commence à retoucher un format RAW, un fichier d’information très léger appelé XMP se créé automatiquement, qui enregistre toutes les modifications faîtes sur ce fichier. Il est donc facile de revenir en arrière autant fois que l’on souhaite sans dégrader la photo grâce aux logiciels de traitement photo.
      • Les images qui méritent des traitements plus poussées notamment en termes de couleurs, peuvent être traitées en 16 bits.
      • Il peut bien entendu être exporté au format JPEG, ainsi que dans d’autres formats, tels que le DNG, le TIFF ou le format photoshop, le PSD.
      • Enfin la qualité d’un fichier JPEG traité grâce au format RAW dans un logiciel de dématriçage, sera toujours d’une meilleure qualité que le fichier JPEG traité par l’appareil photo, même si beaucoup de progrès ont été fait.

 Les inconvénients du format RAW

      • C’est un format propriétaire, c’est à dire qu’il va falloir utiliser un logiciel pour qu’il soit lisible sur votre ordinateur PC ou MAC. Les formats de fichiers RAW ne porte pas l’extension .RAW mais .NEF chez Nikon et .CR2 chez Canon par exemple, chaque marque possède son propre format.
      • Il est beaucoup plus lourd qu’un JPEG, du fait qu’il est non compressé, et qu’il contient plus d’informations sur l’image capturée. Il est conseillé de se munir de plusieurs cartes mémoires. Assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace sur votre ordinateur pour pouvoir stocker ces photos prisent dans ce format.
      • Il faut avoir du temps à consacrer à ses images pour les développer au mieux.
      • Avant de partager une image avec quelqu’un, il est indispensable que la photo soit traitée et convertie au format JPEG, le format RAW n’étant pas un standard en soit, il faut un logiciel pour le lire, puis il est trop lourd pour être partagé par email par exemple.
      • C’est un fichier qui doit absolument être traité dans un logiciel de retouche, sans quoi votre image serait fade, car tout l’intérêt de ce format est de révéler tout le potentiel que contient le fichier raw en matière de couleur, de contraste et de netteté.
      • Le nombre d’images en rafale est diminué à cause de son poids de fichier, même si certains appareil s’en tire plutôt bien.
      • Il est impératif de traiter une image avant de l’imprimer afin de développer toute ses qualités.
      • Les styles d’images paramétrés dans l’appareil photo seront lisibles uniquement avec des logiciels propriétaires.

Le format JPEG

Le JPEG ( acronyme de Joint Photographic Experts Group) est un format standardisé qui est utilisé sur la totalité des appareils photo numérique actuel, ainsi que sur les téléphones portables possédant bien sûr un appareil photo intégré. Contrairement au format RAW, le JPEG est compressé.

Les avantages du format JPEG

      • Il est normalisé, c’est à dire qu’il peut être lu par n’importe quel appareil photo, ordinateur, ou smartphone et n’importe quel logiciel de traitement d’image.
      • Son poids de fichier, du à sa compression, est très faible comparé au format raw, il prend donc moins de place sur vos cartes mémoires ainsi que sur le disque dur de votre ordinateur.
      • Il est plus facile de partager ou diffuser sur le web ses photos grâce au JPEG car les fichiers sont plus léger et déjà traités par l’appareil photo.
      • Il est prêt pour ‘l’impression
      • Plusieurs qualités sont disponibles dans ce format suivant les appareils photo, le JPEG Fine offrant la meilleure compression avec moins de perte de qualité.
      • Il n’a pas besoin de subir de traitement sauf en cas d’erreur.
      • Les images que procurent le format JPEG ont souvent plus de Peps que le fichier RAW. L’appareil est réglé à la base pour obtenir une image plus saturée, plus contrasté et plus nette.

Les inconvénients du format JPEG

      • Plage dynamique limitée de part sa compression, il sera difficile d’obtenir des détails dans les hautes lumières et les ombres.
      • La retouche sur ce type format dégrade l’image. Le fichier est déjà compressé, pourquoi lui faire subir d’autres traitements.

Finalement, quel format choisir ?

Après avoir énuméré les avantages et inconvénients de chacun de ces deux formats, il est très important de se dire quel est le devenir de ces images.

  • Si pour vous la qualité est une priorité et que consacrer un peu de temps devant votre ordinateur n’est pas un problème, alors adoptez le format RAW.
  • Si au contraire, le rendu du fichier Jpeg sorti de votre appareil photo vous convient et que vous n’avez pas de temps à consacrer à développer vos images, et que vous voulez partager rapidement vos photos, alors ce format est fait pour vous.

Les logiciels pour traiter les fichiers RAW

Je vais vous dresser une petite liste sans faire de comparatif car ce n’est pas le but de cet article, mais sachez qu’il en existe des gratuits et des payants, plus ou moins performants et avec un rendu différent pour chaque logiciel.

Il y a des logiciels qui savent que traiter et exporter au format voulu et d’autres qui savent tout faire, c’est à dire du catalogage des photos au traitement du raw en passant par un module d’impression avancée, diffusion sur le web, partage par email et sur les réseaux sociaux etc…

Les logiciels gratuits

      • The Gimp (Windows, Mac et Linux)
      • RawTherapee (Windows, Mac et Linux)
      • Les logiciels fournit avec votre appareil photo, exemple ViewNX chez Nikon et Canon DPP
      • Photivo (Windows, Mac et Linux)
      • RawStudio (Linux)
      • DarkTable (Mac et Linux)

Les logiciels payants

Applications pour système Android ou IOS

Avec toutes ces infos, j’espère que vous saurez choisir le bon format 😉 pour ma part je shoote exclusivement au format RAW, je préfère convertir en jpeg en post-production après développement sous Lightroom.

J’utilise également Photoshop pour les traitements plus poussés et Dxo Optics pro pour sa gestion fantastique du bruit numérique.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas dans les commentaires !