Comment photographier la lune facilement et simplement

Toujours au dessus de nos têtes, la lune est le sujet idéal que l’on photographie quand on commence à apprendre la photo. Qu’elle soit pleine, en forme de croissant ou rousse, les réglages de bases sont les mêmes.

Cependant, quelques astuces vous aideront à obtenir une bonne photo bien détaillée, car elle petite et très brillante. A la fin de cet article, vous verrez qu’il est facile de prendre en photo la lune.

Photographier la lune en utilisant une longue focale

Afin de distinguer un maximum de détails, je vous recommande d’utiliser un téléobjectif de 300mm au minimum. Si vous possédez une plus grosse focale, c’est elle qui faut utiliser 😉

Privilégiez l’usage d’un reflex au format APSC qui grâce à son petit format de capteur grossira la focale.

Par exemple avec une focale de 300mm, c’est comme si vous photographiez avec un 450mm sur un reflex plein format.

Si vous avez un compact pour photographier la lune, vous l’aurez compris, zoomez au maximum 😉 mais préférez le zoom optique pour garantir une qualité d’image correcte.

Si vous désirez prendre la lune en photo à moindres frais, je vous recommande d’utiliser un objectif catadioptrique tel que le Samyang 800mm F/8. Couplé à un téléconvertisseur x2, il permet d’atteindre 1600mm de focale !! Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour voir un aperçu de ses capacités.

Objectif à miroir Samyang 800mm F/8 MC IF. Grâce à sa focale extrême, il en fait un super téléobjectif pas cher, idéal pour photographier la lune. Cliquez sur l’image pour en savoir plus 😉

Bague T2 indispensable pour pouvoir monter votre objectif Samyang 800mm sur votre appareil photo Nikon. Disponible dans d’autres montures, par exemple Canon. Cliquez sur l’image pour plus d’infos 😉

Utilisez un trépied pour prendre en photo la lune

Souvent, lorsqu’on utilise des longues focales à main levée, il est important de garder une vitesse de sécurité, qui doit être proportionnelle à la focale utilisée.

Par exemple, si vous photographiez à main levée avec un objectif de 400mm qui n’est pas stabilisé, vous devez éviter de descendre en dessous de 1/400ème de secondes environ, sous peine d’avoir des photos floues.

Si votre objectif ou votre appareil photo est stabilisé, vous avez l’avantage de gagner deux à trois valeurs de vitesses.

Mais comme tout le monde ne possède pas de stabilisateur, je vous recommande fortement photographier la lune avec un trépied ou un monopode. Vous pourrez vous permettre de baisser la vitesse d’obturation sans soucis.

Afin d’éviter toutes vibrations au moment du déclenchement et d’avoir une image la plus nette possible, je vous conseille d’utiliser une télécommande.

Celle que j’utilise est tout-en-un, elle est fiable, de bonne qualité, pas chère et surtout elle est utile pour photographier de nombreux sujets.

Photographier la lune avec une télécommande

Télécommande munie d’un retardateur, intervallomètre, compte vues, ainsi q’un programmateur de poses longues. Compatible avec de nombreux boitiers Nikon. Cliquez sur l’image pour en savoir plus 😉

La même télécommande chez Canon est disponible en cliquant ici

Cette télécommande peut fonctionner avec plusieurs marques grâce à sa connectique standard. Vous trouverez sûrement votre bonheur en cliquant ici pour trouver la télécommande qui correspond à votre appareil photo.

Les bons réglages à effectuer sur l’appareil photo

Pour photographier la lune, il est nécessaire de maitriser l’exposition. Vous pouvez utiliser le mode priorité à l’ouverture ou le mode manuel. Il est important dans les deux cas d’utiliser une vitesse suffisamment élevée et une valeur de diaphragme si possible aux alentours de F/8 afin d’avoir un meilleur piqué.

En effet, cette valeur d’ouverture est idéale pour obtenir un maximum de qualité et de détails dans l’image. Les objectifs sont en général meilleurs avec cette valeur de diaphragme.

Pour la sensibilité, choisissez la valeur la plus basse que votre appareil photo puisse vous offrir, pour préservez la qualité d’image et surtout pour éviter l’apparition du bruit numérique.

Si votre lune vous semble trop claire

A l’inverse, si la lune vous paraît trop sombre, choisissez une vitesse plus lente dans un premier temps, ou ouvrez le diaphragme, mais évitez d’augmenter de trop les isos 😉

La balance des blancs

En général la lune est de couleur neutre, grise. Privilégiez donc une balance des blancs automatique.

Vous pouvez choisir d’utiliser un autre réglage de balance des blancs afin de réchauffer la lune, comme par exemple « ombre » ou « nuageux« . Même si vous vous trompez, vous aurez le temps de recommencer, la lune ne s’échappe pas comme ça 😉

Vous pourrez affiner la balance des blancs en travaillant en RAW, alors qu’en JPEG, celle-ci ne sera pas modifiable facilement.

Faire une mise au point précise

Pour photographier la lune, je préconise d’utiliser la mise au point manuelle de votre objectif pour être plus précis et obtenir au final une photo bien nette. Je ne vous cache pas qu’il va falloir de bons yeux, mais il existe des zooms pour grossir la vision, et donc faire le point plus aisément.

Réglez votre objectif et votre boitier sur M et tourner la bague jusqu’à l’infinie en se positionnant sur ce symbole.

Infinite

Attention à ne pas aller au-delà de l’infinie.

La mise au point autofocus est bien sûr utilisable mais peut parfois en fonction des conditions météo, provoquer des problèmes d’accroches, à vous de voir.

Recadrez la lune pour admirer ses détails

Comme vous pourrez le constater, prendre en photo la lune même avec un objectif de 400mm parait bien petite sur l’écran de l’appareil photo, c’est pourquoi il est nécessaire de recadrer la photo afin de grossir la lune et d’admirer ses détails.

Photographier la lune avec un objectif supérieur à 300mm

Photo de la lune non recadrée prise au 420mm avec un Nikon D300 et son objectif Nikkor 300mm F4 couplé à un multiplicateur Kenko x1,4. Une ouverture de F/5,6, une vitesse 1/400ème de secondes et une sensibilité de 250 isos.

Le recadrage de la lune

Photographier la lune et la recadrez-là

La même photo de la lune que ci-dessus mais recadrée avec Adobe Photoshop Lightroom. Mon Nikon D300 à 12MPx, m’a permis de croper suffisamment la lune. Plus vous aurez de pixels sur votre appareil photo, plus vous pourrez agrandir l’image et admirer encore plus de détails. Cliquer sur l’image pour mieux voir 😉

Ajoutez un peu de netteté sur votre photo de la lune

Une fois que vous avez recadrée votre photo, il est temps d’accentuer sans excès les détails en augmentant la netteté et le micro contraste dans votre logiciel photo.

L’image étant fortement agrandie, il est important de ne pas trop pousser les curseurs afin de préserver la qualité d’image.

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à photographier la lune.

N’hésitez pas à commenter et partager cet article à ceux que vous aimez.

Comment photographier la lune facilement et simplement
4.9 (97.14%) 7 votes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Comment photographier la lune facilement et simplement"

avatar
David
David

Éclipse totale et super Lune : le rarissime duo du 28 septembre.
Des conseils particuliers pour la capturer dans ses changements de couleurs?

Nikon D60 avec un 300mm