L’informatique étant en constante évolution, l’ordinateur personnel devient de plus en plus performant. Bien entendu, les besoins de chacun diffèrent en fonction du type de traitement des données que vous êtes amené à appliquer.

Lorsqu’on débute en photographie, on est en droit de se demander si on a vraiment besoin d’un ordinateur pour développer ses photos.

Après tout, la plupart des appareils photos fournissent de très bonnes images en sortie au format jpeg et ne nécessitent pas forcément d’être retouchées.

Pourtant, le développement photo reste encore une étape indispensable après la prise de vue, et ce afin d’obtenir le meilleur rendu final pour ses photos.

Bien sûr, tout cela ne se fait pas tout seul, car le transfert des images brutes (RAW) de la carte mémoire vers l’ordinateur, la visualisation des images, le développement, l’archivage, le classement et l’exportation, sont des tâches qui prennent beaucoup de temps à un photographe.

Le fait d’avoir un ordinateur suffisamment puissant pour les exécuter rapidement apporte un confort incontestable.

La réponse est toute simple, si vous avez l’intention de devenir un photographe passionné et exigeant pour vos photos, alors je vous recommande d’investir dans un ordinateur pour la photo, au même titre que lorsque vous avez acheté votre appareil photo, et cela afin de rester productif un certain nombre d’années.

Il ne faut pas oublier que les appareils photos délivreront des photos de plus en plus lourdes au fil du temps et que les logiciels pour les traiter, eux aussi évolueront, par conséquent, votre matériel informatique doit rester performant le plus longtemps possible.

Seulement tout le monde n’est pas censé connaître les composants essentiels à prendre en compte.

Dans cet article, je vais essayer de vous apporter des réponses aux questions les plus fréquentes lorsqu’il s’agit de choisir un ordinateur pour le traitement photo.

Ordinateur portable pour la photo ou ordinateur de bureau, lequel choisir ?

Avant de vous précipiter sur n’importe quel type d’ordinateur, il est primordial de cerner vos besoins.

Comme vous le savez, l’ordinateur portable a le principal avantage de pouvoir être emporté partout avec soi, cependant il n’est pas pour autant l’outil parfait pour développer ses images.

Il faut savoir que la majeure partie des ordinateurs portables grands publics possèdent un écran dont la qualité n’est pas adaptée au développement d’images.

Les écarts de luminosité et de contraste sont trop importants selon l’inclinaison de l’écran, empêchant de voir et de traiter correctement les images.

Fort heureusement, les écrans d’ordinateurs portables pour photographes se trouvent, mais pour cela, il faudra choisir des configurations plus haut de gamme.

Si vous désirez acheter un ordinateur portable pour la photo, je vous recommande de choisir un écran avec une dalle IPS, si possible mate et anti reflets, que vous devrez par la suite calibrer avec une sonde colorimétrique. 

D’autre part, vous devez savoir que l’ordinateur portable n’est pas conçu pour être évolutif, contrairement à ce que l’on peut faire avec un ordinateur de bureau. Veillez donc à bien choisir des composants assez puissants au moment de l’achat.

Sur certains modèles d’ordinateur portables, il vous sera possible uniquement de changer la mémoire vive et l’unité de stockage.

L’ordinateur de bureau quant à lui est conçu pour offrir une configuration modulable, que vous pourrez faire évoluer bien plus facilement qu’avec un ordinateur portable.

Les performances que vous pouvez obtenir avec un ordinateur de bureau sont également plus grandes, car le choix est plus vaste en terme de composants.

En définitive, si vous êtes souvent en déplacement, la question ne se pose pas, l’ordinateur portable est évidemment la meilleure solution.

Par contre, si vous avez l’intention d’utiliser votre ordinateur pour la photo principalement chez vous, choisissez plutôt un pc fixe avec un bon écran.

La solution intermédiaire est d’opter pour un ordinateur portable avec un écran photo secondaire plus grand.

Les principaux composants informatique à tenir compte lors du choix d’un ordinateur pour la photo

Le processeur

processeur-intel-i7

Centre névralgique de l’ordinateur, le processeur ne cesse d’effectuer des calculs, fonctionnant un peu comme un cerveau. Sa fréquence, exprimée en Gigahertz, permet d’effectuer des opérations complexes plus ou moins rapidement en fonction de sa cadence.

Pour vous donner un ordre d’idée, il peut exécuter un milliard d’instructions par secondes et par Gigas.

Vous devez savoir que plus sa fréquence sera élevée, plus les performances de l’ordinateur seront importantes, ce qui permettra aux logiciels de traitements d’images d’effectuer les calculs plus rapidement.

N’oubliez pas que le développement des fichiers RAW et la retouche demandent beaucoup de ressources, c’est pourquoi vous devez absolument choisir un processeur assez puissant pour votre ordinateur en utilisation photo.

C’est lui qui vous garantira des performances optimales sur le long terme.

D’autres facteurs sont à prendre en compte pour savoir si le processeur est relativement puissant, comme l’architecture, le nombre de cœurs, la vitesse du bus, la mémoire cache et la finesse de la gravure.

Enfin, préférez au minimum les processeurs i5, avec une architecture 64 bits et avec 4 coeurs au minimum.

La mémoire vive (RAM)

Crucial-DDR4-Ballistix-Elite

La ram quant à elle, sert à stocker des informations lorsque des logiciels sont en cours d’utilisation. Si vous avez l’habitude de travailler avec plusieurs logiciels ouverts en même temps, l’accès à la mémoire vive peut vite se trouver saturée.

Lorsqu’un logiciel se lance, il exploite une partie de la mémoire vive installée dans l’ordinateur.

Quand vous travaillez sur un projet ou sur une série de photos auxquelles vous appliquez des traitements lourds, les ressources de la mémoire diminuent.

C’est pourquoi il est recommandé de disposer d’une quantité suffisante de RAM afin de pouvoir travailler confortablement.

A l’heure actuelle, je vous conseille d’avoir au minimum 8GO de mémoire vive installée et d’avoir aussi la possibilité d’augmenter celle-ci dans le futur.

Évitez d’acheter les marques Noname qui sont sources de nombreux plantages.

Préférez des marques reconnues et fiables telles que Crucial, G.Skill, Corsair ou encore Kingston.

La carte graphique

carte-graphique-nvidia-gxt-980

Une bonne carte carte graphique est généralement recommandée pour faire tourner confortablement les derniers jeux vidéos.

Sachez aussi que pour le traitement des photos, la carte graphique est prise en charge par certains logiciels de développement d’images (Lightroom et Photoshop), et permet d’augmenter la puissance de calcul lors de traitements lourds.

La carte graphique est donc un élément à prendre sérieusement en considération, d’autant plus si vous envisagez aussi de faire des montages vidéos.

Pensez également à vérifier les connecteurs à l’arrière de la carte graphique afin de pouvoir y brancher un écran haute résolution un jour sur votre ordinateur.

Le disque dur

disque-dur-interne

Composant interne à l’ordinateur, le disque dur permet de stocker une grande quantité de donnée, tel des documents, des photos, des vidéos mais aussi le système d’exploitation et des logiciels.

L’unité qui permet de quantifier la capacité d’un disque dur s’exprime de nos jours en Gigas octets (Go) et en Téras octets (To).

A titre d’information, 1000 Giga octet correspond à 1 térat octet.

La vitesse de rotation d’un disque dur, exprimée en tours par minutes, est déterminante pour savoir si celui-ci est suffisamment rapide.

Je vous conseille donc d’utiliser des disques durs ayant la capacité de tourner à 7200 tr/min ou encore mieux, à 10 000 tr/min.

Enfin, pour vous assurer des bonnes performances d’un disque dur, il faut prendre aussi en compte le temps d’accès moyen de celui-ci ; plus il est faible, plus il sera rapide. Privilégiez un temps d’accès inférieur à 10 millisecondes.

Je vos conseille d’opter pour un disque dur de grande capacité (minimum 2 To) pour le stockage de vos photos et vidéos, et un disque identique pour la sauvegarde.

Le SSD (Solide State Drive)

ssd-crucial-1to

Contrairement au disque dur classique, le SSD est doté d’une mémoire flash (comme sur les clés usb et les cartes mémoires de votre appareil photo).

Son temps d’accès ultra court lui permet d’être plus réactif, augmentant significativement les performances de l’ordinateur.

Celui-ci démarre plus rapidement, les logiciels s’ouvrent presque instantanément, les transferts de données sont très rapides, et les photos s’affichent immédiatement.

La vitesse d’importation des photos d’une carte mémoire vers l’ordinateur est également très rapide grâce au SSD.

Cela s’explique par un débit en lecture et en écriture beaucoup plus élevé que sur les disques durs à plateaux.

Même si la capacité des SSD par rapport à leur coût s’accroît de plus en plus, ils sont encore plus cher que les disques dur traditionnels à capacité égale.

C’est pourquoi je vous recommande de choisir un SSD comme volume principal pour le système d’exploitation, sur lequel vous installez vos logiciels, et de choisir un disque dur à plateaux en parallèle pour le stockage de vos données personnelles.

Si votre intention est d’acheter un ordinateur portable neuf, vérifiez s’il est doté d’un SSD, car il n’est pas rare d’en voir encore avec un disque dur traditionnel.

Par contre, si vous possédez déjà un ordinateur portable avec un disque dur interne et que vous souhaitez le garder encore un peu, sachez qu’il vous est possible de le remplacer par un SSD.

Cette opération n’est pas très compliquée à réaliser et permettra de redonner de la vélocité et une seconde jeunesse à votre ordinateur portable.

L’importance de l’écran pour traiter ses photos

Si vous comptez brancher un écran quelconque pensant obtenir un bon rendu pour vos images, sachez que vous prenez des risques.

La bonne restitution des couleurs, du contraste et de la luminosité des images sur lesquelles vous allez traiter à l’écran doivent correspondre au mieux à ce que vous souhaitez obtenir comme résultat final.

Il serait dommage de travailler sur des photos qui n’auront pas le même rendu final sur un écran calibré de qualité et pire, lors d’impressions.

Afin de ne pas rencontrer de genre de problèmes avec le rendu de vos images, un bon écran pour la photo et une sonde colorimétrique s’imposent.

C’est la première des choses à laquelle vous devez pensez, bien avant de choisir les composants de votre ordinateur.

Les critères à considérer lors du choix d’un écran pour la photo

La taille de l’écran

Le critère de la taille peut vous sembler optionnel, mais croyez-moi, choisir une taille d’écran égale ou supérieure à 24 pouces apporte un confort indéniable dans le développement et la retouche des images, d’autant plus lorsque vous travaillez avec une tablette graphique.

La dalle de l’écran

Cet élément de l’écran est celui qui va déterminer la bonne restitution du contraste et de la luminosité selon l’angle de vue.

Je vous recommande de choisir une dalle mate de technologie IPS, afin d’éviter les reflets de lumière parasites.

D’ailleurs, je vous recommande ce très bon écran photo si votre budget est limité, qui une fois calibré avec une sonde, vous offrira une belle qualité d’image.

La fidélité des couleurs

Cela doit être le critère à ne pas négliger. Pour juger la qualité d’un écran, il faut prendre en compte son nombre Delta E, c’est à dire l’écart qu’il y a entre deux nuances d’une même couleur placées dans l’espace colorimétrique CIELAb.

Pour obtenir ce Delta E, il faudrait effectuer une mesure à l’aide d’une sonde colorimétrique, sauf qu’avant d’acheter un écran, ce n’est pas possible.

Heureusement pour nous, de nombreux tests sont effectués sur les écrans et recense la mesure du Delta E.

Notez que si la valeur mesurée se situe en dessous de 1,2, alors on considère que l’écran est de bonne qualité.

Un étalonnage de l’écran au moyen d’une sonde s’avère tout de même indispensable pour obtenir un rendu fidèles des couleurs.

L’espace de couleur

Il faut savoir que tous le écrans n’affichent pas la même quantité de nuances de couleurs. Pour cela, plusieurs espaces de couleurs existent afin de s’y retrouver. Le Profoto RVB, l’Adobe RVB et l’sRVB sont les principaux.

Le choix de l’espace de couleur pour un écran photo va dépendre de l’exigence que vous attribuez à l’impression de vos images, notamment lorsqu’il s’agit de la saturation des couleurs.

espace de couleurs srvb, adobe rvb

Notez que plus le gamut de l’écran sera grand, plus il sera capable d’afficher de nuances de couleurs, notamment dans les verts et un peu dans les rouges.

La gestion des couleurs étant un domaine vaste et complexe, je ne m’étendrai pas là dessus, mais sachez que c’est sujet passionnant.

Lors de l’achat d’un écran pour la photo, retenez que l’intégralité des couleurs contenues dans l’espace sRVB est suffisant pour la majorité des photographes.   

Mac ou PC, lequel choisir ?

Maintenant que vous savez quels sont les composants qui sont susceptibles d’apporter de la vélocité à un ordinateur, il est temps de s’attarder au système proprement dit.

L’ordinateur mac (OSX)

apple logo

Les ordinateurs Imacs, Mac mini, Mac pro et autres Macbook que conçoivent Apple sont de belles machines, puissantes, élégantes, soignées et silencieuses, mais ne sont pas pour toutes les bourses malheureusement.

Cependant, ceux-ci n’offrent pas la possibilité de changer les composants comme on le ferait avec un PC fixe.

Cela peut être un frein pour certaines personnes ayant toujours eu des PC. Vous pouvez tout de même changer la mémoire et le disque dur sur certains modèles.

Il y a un point non négligeable à prendre en considération, celui de l’écran. Chez Apple, la majorité des écrans sont brillants, et ceux-ci deviennent de véritables miroirs lorsqu’il y a trop de luminosité dans la pièce.

Ceci dit, et fort heureusement, certains possèdent un traitement anti reflet qui limite grandement les dégâts. C’est un critère important à considérer avant l’achat.

Concernant l’environnement Apple, je le préfère largement à Windows personnellement, et sans alimenter de débat autour du sujet mac ou pc, je constate tous les jours qu’un pc plante beaucoup plus souvent qu’un mac.

Ceci dit, tous les macs vous permettront de travailler confortablement avec de nombreux logiciels de retouches, sans exception.

Côté performances, les modèles d’entrées de gammes seront moins rapides, mais peuvent suffire pour un développement basique des images.

Si vous ne savez pasmais rappelez-vous comme nous l’avons vu plus haut, il faudra prendre en compte les bons éléments pour obtenir une configuration suffisamment puissante en fonction de votre budget.

Le seul gros point noir à mon avis, est l’impossibilité de le faire évoluer.

Malgré cela, il n’en reste pas moins un excellent ordinateur pour le développement photo et vidéo.

Le PC (Windows et Linux)

systeme-windows-linux

Le PC est quant à lui l’ordinateur le plus utilisé car il a l’avantage de proposer une multitude de configurations pour tous les budgets.

Avec le nombre impressionnant de composants disponibles qu’il peut contenir, vous pouvez demander à configurer une machine sur mesure correspondant à vos besoins.

Même si le montage d’un ordinateur pc n’est pas à la portée de tous, n’importe qui peut opter pour cette option.

Cependant, il vous faudra bien choisir les composants afin qu’il convienne pour une utilisation « Développement photo« .

Concernant les ordinateurs déjà montés, assurez-vous de choisir une configuration musclée de type « PC Gamer » pour avoir une puissance de calcul optimum pour traiter et retoucher vos photos.

Enfin, gardez en tête que le PC est évolutif contrairement à un Mac, c’est ce qui lui vaut sa première place.

L’énorme avantage est de pouvoir le rendre plus puissant sans avoir à racheter un ordinateur neuf.

De plus, de nombreux système d’exploitations peuvent être installés sur un PC.

Windows est sans doute le plus utilisé avec une quantité incroyable de logiciels, mais on peut aussi installer Linux qui est gratuit et libre, avec ses diverses variantes de distributions.

Vous avez même la possibilité d’installer le système d’Apple sur certaines configurations compatibles, transformant le pc en Hackintosh.

Très en vogue depuis quelques années, cette technique avant tout réservée aux bidouilleurs, permet de se monter une bête de course qui coutera beaucoup moins chère qu’un vrai mac.

Sinon, la majorité des utilisateurs installeront Windows, qui se veut de plus en plus simple, plus stable et plus sécurisé au fil des années.

Microsoft développe uniquement son système d’exploitation Windows. Il ne fabrique pas d’ordinateur mais attribue sa licence aux marques.

Les fabricants d’ordinateurs ont donc le choix d’installer n’importe quel matériel pour qu’ils fonctionnent pour Windows.

Le problème, c’est qu’il doit être capable de gérer une multitude de composants informatique de qualité différentes afin qu’ils fonctionnent correctement. Les pilotes sont aussi développés par les marques tierces en général.

Vous imaginez bien le nombre de sources de conflits et d’instabilités que cela peut provoquer. Je tiens aussi à vous rassurer quand même, car il n’y pas que du mauvais sur Windows.

Il faut seulement être plus vigilant que sur Mac, à savoir, ne pas installer n’importe quoi, et aller sur des sites de confiance.

Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de tenir son système d’exploitation et ses logiciels à jour.

Installer un antivirus et un parefeu, reste encore malheureusement les premiers logiciels à installer sous Windows.

Finalement, quel ordinateur pour la photo choisir ?

Irrémédiablement, l’ordinateur de bureau reste le choix privilégié car c’est le plus évolutif, mais il n’est pas transportable.

Si vous avez besoin de vous déplacer souvent, je pense qu’il ne faut pas hésiter à acheter un ordinateur portable avec un bon écran.

Concernant le choix entre le PC ou le Mac pour la photo, c’est vraiment une question de goût, mais aussi de besoins.

Par exemple chez moi, j’ai un PC sous Windows qui me sert principalement pour jouer aux jeux vidéos, mais j’ai aussi voulu installer le système d’Apple (hackintosh)en dual boot sur une configuration musclée Gaming.

Couplé à un bon écran photo, ce type d’ordinateur de bureau est parfait pour moi, car il correspond à mes besoins.

J’ai également un MacBook Pro que j’utilise en déplacement pour la photo.

Pour vous donner mon avis, je trouve plus confortable de travailler sur un mac que sur un environnement Windows, mais ça, ce n’est qu’un choix personnel, car il ne faut pas oublier que les logiciels pour la photo fonctionnent aussi bien sur Windows que Mac.

Voilà, j’espère avoir fait le tour de la question, et vous, que pensez-vous choisir comme ordinateur pour la photo ?

Comment choisir un ordinateur pour la photo
4.7 (94.04%) 470 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar