Comment faire des photos d’éclairs d’orages

Lorsqu’il y a de l’orage dans l’air, l’envie de sortir dehors pour capturer l’instant bref d’un éclair avec son appareil photo peut rebuter ou motiver certains d’entre vous.

Mais si vous êtes du genre téméraire, que vous connaissez un minimum votre appareil photo et que vous maitrisez les bases de l’exposition, alors vous êtes prêt à faire de belles photos d’éclairs.

Rappelez-vous qu’il n’y a pas de temps à perdre sous un orage 😉

Ne pas négliger les mesures de sécurité lors d’un orage

eclair-voiture-orage-securite

My Chase Vehicle Under Lightning by Kelly Delay

Les chasseurs d’orages savent parfaitement que photographier lorsqu’il fait orage n’est pas sans risques.

Hormis la foudre, l’orage est souvent accompagné de fortes précipitations et parfois de grêle, ce qui amène à prendre des précautions pour éviter tout risques d’accidents corporels et matériels.

Donc avant de vous aventurer sous un orage ténébreux, prêtez attention à ces quelques recommandations de bon sens.

Ne vous placez pas en plein milieu d’un champ et tenez vous à l’écart des arbres isolés, des clôtures métalliques, des poteaux électriques ainsi que des zones d’eaux pour éviter d’attirer la foudre.

Si vous ressentez des fourmillements ou que vos cheveux s’hérissent, c’est qu’il vous reste que quelques secondes avant de déguerpir à un endroit sécurisé.

C’est pourquoi vous devez rester à proximité de votre voiture lors de vos déplacements, pour vous y réfugier en cas de danger. Elle reste un moyen sûr pour vous protéger contre la foudre, agissant ainsi comme une cage de Faraday.

Maintenant que vous êtes informés et même si vous saviez déjà tout ça (je n’en doute pas une seule seconde), il en va de votre responsabilité si vous ne les respectez pas 😉 On ne plaisante pas avec sa sécurité.

Consultez la météo pour localiser les orages

carte-orages-europe

Evolution en temps réel des orages et impacts de foudre

Non, ce n’est pas la météo d’avant le journal télévisé qui vous dira où la foudre va frapper 😉

Pour savoir avec précision les endroits les plus touchés par des orages, je vous invite à consulter des cartes météorologiques liées à ce type d’évènements climatiques.

C’est le cas du site de l’observatoire français des tornades et des orages violents Keraunos qui dispose de bulletins complets sur les prévisions de risques orageux sur tout le territoire.

Lors de vos déplacements, vous pouvez également suivre en temps réel l’évolution des impacts de foudre en vous référent au site Lightning Maps sur votre ordinateur ou en utilisant une application pour smartphone comme Blitzortung Lightning Monitor pour Android et Live Lightning pour iOS.

Grâce à ces informations, vous pourrez trouver plus facilement des emplacements sécurisés propices à la capture d’éclairs.

Le matériel pour faire des photos d’orages

  • Un appareil photo pouvant passer en mode manuel afin de pouvoir contrôler tous les paramètres d’expositions, tels que l’ouverture du diaphragme, la vitesse d’obturation et la sensibilité. Donc si vous avez un compact ou un bridge qui permet de passer dans ce mode, c’est tout à fait possible de faire des photos d’éclairs, même s’il sera quand même préférable de posséder un hybride ou un reflex pour réaliser ce type de prise de vue. S’il est doté de la fonction BULB, c’est un plus. Il vous permettra de contrôler finement la durée d’exposition et d’exposer au delà de 30 secondes de pose.
  • Un trépied robuste afin de stabiliser parfaitement l’appareil photo lors des poses longues.
  • Une télécommande afin d’éviter tout risque de flou de bougé.
  • Un intervallomètre peut s’avérer utile pour automatiser les prises de vues.
  • Un objectif grand-angle, avec une préférence pour la focale fixe. Vous obtiendrez une bien meilleure qualité d’image et vous limiterez les aberrations chromatiques. Vous pouvez aussi vous servir un téléobjectif pour les éclairs lointains.
  • Une protection contre la pluie pour protéger votre appareil photo.
  • Un filtre UV, un pare soleil pour protéger la lentille des intempéries.
  • Un chiffon microfibre pour essuyer les gouttes d’eau sur l’objectif.

Les réglages pour photographier les éclairs d’orages

photo-orage-pose-longue

Pacifica Lightning by Mike

L’objectif est de réaliser une pose longue pour exposer correctement la scène et d’espérer qu’un ou plusieurs éclairs viennent s’imprimer sur la surface du capteur.

Les conditions de lumières les plus favorables pour capturer les éclairs d’un orage reste la nuit, mais nous verrons qu’il est possible d’en photographier en plein jour un peu plus bas.

Lorsque vous avez trouvé le spot idéal pour faire vos photos d’orages :

  • Mettez en place votre trépied et lestez-le si le vent présent est trop fort.
  • Connectez votre télécommande à votre appareil photo.
  • Relevez le miroir pour les reflex dans le but de limiter les vibrations.
  • Débrayez l’autofocus et réglez la mise au point sur l’infini.
  • Passez en mode manuel pour contrôler l’exposition.
  • Baissez au minimum la sensibilité de votre appareil photo pour préserver la qualité d’image et limiter le bruit numérique.

Comme en photographie de nuit, la pollution lumineuse est l’élément crucial à prendre en compte pour juger du temps de pose suffisant pour bien exposer votre image.

C’est pourquoi je vous recommande pour commencer, de choisir un temps d’exposition compris entre 6 et 15 secondes.

Si vous êtes dans l’obscurité sans présence de lumières trop fortes, allongez le temps de pose jusqu’à 30 secondes ou utilisez le mode Bulb à l’aide de votre télécommande pour contrôler et affiner l’exposition.

nuages-orages-eclairs-coucher-soleil

Clouds, Storms and sunsets by MattysFlicks

Ce mode consiste à laisser l’obturateur ouvert pour laisser passer la lumière jusqu’à ce que vous décidiez de le fermer. Attention tout de même à ne pas trop exposer longtemps pour éviter de sur-exposer votre image.

En utilisant le mode bulb, vous pouvez aussi espérer capturer plusieurs éclairs sur la même photo et dépasser les 30 secondes de pose lorsque la nuit est totalement noire.

En ce qui concerne l’ouverture du diaphragme, une valeur comprise en F/8 et F/11 convient bien généralement mais pour photographier des éclairs lointains, ouvrez le diaphragme entre 2,8 et 5,6 et fermez-le à mesure qu’ils se rapprochent.

Malheureusement, pour photographier les éclairs d’un orage, il n’y a pas de réglages parfait prêt à l’emploi. Rappelez-vous simplement que pour obtenir une bonne exposition, tout est une question de quantité de lumière présente sur la scène à photographier. Vous devrez donc adapter vos réglages en fonction des conditions de lumières.

Sachez aussi que le facteur chance sera votre allié pour réussir pleinement vos photos d’orages 😉 Ne vous découragez-pas, persévérez et shootez !

éclairs d'orages le jour

Rocky Mountain Front Range Foothills Lightning Strikes by The Lightning Man

Si vous souhaitez prendre des photos d’éclairs le jour comme la photo ci-dessus, ça se complique un peu, en sachant que la luminosité sera plus forte, les photos seront à coup sûr fortement sur-exposées lors d’une pose trop longue. Cependant il existe plusieurs techniques qui peuvent vous aider à faire des photos d’éclairs le jour.

  • Utilisez le mode rafale de votre appareil photo en calant une vitesse d’obturation très courte et en choisissant une très petite valeur de diaphragme. Cette méthode n’est cependant pas la plus recommandée car vous aurez beaucoup plus de déchets qu’une pose plus longue avant d’avoir la chance de capturer un éclair.
  • Vous pouvez aussi employer un filtre photo gris neutre pour faire barrage à la lumière afin de baisser son intensité et pouvoir utiliser des temps d’exposition plus long, de l’ordre de la seconde. Dans ce cas, l’usage d’un filtre ND8 est suffisant mais fait perdre les ramifications d’éclairs.
  • Une autre technique plus fiable consiste à s’équiper d’un déclencheur, permettant de détecter facilement les ondes et les variations d’intensités lumineuses. Allez jeter un oeil sur ce Strike ou ce Lightning Sensor de référence.

Pour conclure et avant que vous fassiez vos photos d’éclairs, pensez à la composition. N’hésitez pas à inclure des éléments au paysage pour montrer toute la puissance et la dimension que les éclairs génèrent.

Enfin, privilégiez l’utilisation du format RAW afin de pouvoir corriger en post traitement l’exposition, la balance des blancs et le bruit lié à la pose longue.

Comment faire des photos d’éclairs d’orages
4.2 (84%) 5 votes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Comment faire des photos d’éclairs d’orages"

avatar
Duret
Duret

C’est +bien de donner des conseils pour les éclairs. J’en ai fait hier soir avec un : détecteur d’orage (enfin, d’éclairs !) acheté 25 €uros…Ce fut pénible au début pour régler la sensibilité de ce détecteur mais à la fin, ça marchait à peu près bien…Pour 24 €uros, on peut avoir un truc « chinois »…

Bien à toi

M. Duret