Comment éviter de faire des photos floues

Énormément de personnes ne savent pas pourquoi elles font des photos floues. Bien souvent, elles mettent en cause le matériel de prise de vue, qui dans bien des cas, n’est pas le premier fautif.

En photographie, des bases simples sont à connaître pour éviter ce genre de problème.

Si vos photos sont floues, vous devez tout d’abord comprendre pourquoi 😉

C’est pourquoi dans cet article, nous allons voir les principaux facteurs qui sont la cause de photos floues, mais surtout voir comment les éviter pour que vos images soient toujours nettes.

Le manque de lumière peut provoquer des photos floues

Les photos floues sont généralement causées par un manque de lumière, souvent en intérieur. La vitesse d’obturation devient tellement basse, qu’il est difficile de figer le mouvement à main levée.

Vous devez trouver un moyen pour apporter plus de lumière à la scène.

Pour cela, vous avez la possibilité d’ouvrir le diaphragme pour faire entrer plus de lumière à travers l’objectif, qui aura pour effet d’augmenter la vitesse d’obturation.

Vous pouvez également monter en sensibilité ou utiliser un flash.

La première solution est convenable mais génère du bruit numérique sur vos photos. Je vous conseille d’augmenter la sensibilité avec parcimonie pour trouver une vitesse d’obturation suffisante.

L’autre solution consiste à éclairer avec un flash qui figera le mouvement, vous permettant ainsi de baisser la sensibilité iso de votre appareil photo.

L’autre solution est d’augmenter fortement la lumière dans la pièce qui fera augmenter votre vitesse.

La vitesse du mouvement peut causer du flou

Le mouvement du sujet et celui de l’appareil photo peuvent générer des photos floues si vous ne respectez pas quelques notions de bases.

Vous devez savoir que le mouvement est lié à la vitesse d’obturation. Ainsi, celle-ci doit d’être suffisamment rapide pour figer l’action.

Si cette vitesse est trop basse alors vous prenez le risque de faire des photos floues. Gardez en tête que la vitesse d’obturation doit être proportionnelle à la focale utilisée pour éviter tout risque de flou de bougé.

panning photo

Photo by Andreauuu

Une mise au point ratée engendre du flou sur vos photos

En photographie, s’il y a bien un réglage qu’il ne faut pas négliger, c’est la mise au point.

Les collimateurs sont là pour ça et servent à choisir la zone de netteté.

Si vous ne faites pas la mise au point correctement, cela engendrera inévitablement des photos floues. La cause la fréquente à ce problème est le mauvais choix du mode autofocus.

Si celui-ci est non adapté pour le sujet, alors vous prenez le risque d’avoir des photos floues.

Je vous invite à jeter un oeil sur mon article dédié à la mise au point.

Une grande ouverture du diaphragme génère du flou

L’ouverture du diaphragme joue un rôle crucial sur la netteté de vos images.

En choisissant une grande ouverture (le plus petit chiffre), vous réduisez la zone de netteté, ce qui a pour effet de générer du flou en dehors du plan de netteté. C’est pourquoi vous devez faire la mise au point correctement sur l’endroit que vous souhaitez net.

Ce n’est pas le bon plan pour photographier un paysage par exemple, où on a besoin d’un maximum de netteté. Par contre pour détacher un portrait de l’arrière plan, vous obtiendrez un joli flou, appelé aussi bokeh.

Un objectif de mauvaise qualité affecte le piqué de l’image

Vous avez bien lu, un objectif très bas de gamme peut rendre les photos floues.

Enfin, pas tout à fait mais vous aurez un rendu mou sur une grande partie de l’image, sans détails. C’est un floutage modéré qui affecte réellement la qualité de vos images.

Elles ne seront jamais bien nettes, quelques soit les réglages. Pour éviter ce type de rendu, je vous recommande fortement d’investir dans des objectifs de qualité.

Une objectif sale peut être la cause d’un flou sur vos images

Si vous ne prêter pas suffisamment attention à la propreté de vos lentilles, vous prenez le risque d’obtenir des photos floues sans le savoir.

Il peut arriver que vous mettiez vos doigts tout gras sur la lentille de l’objectif sans faire attention et que vous oubliez de la nettoyer. Résultat, un voile se formera sur l’image et vous obtiendrez des jolies photos floues.

Enfin pas sur toute l’image mais à l’endroit où est la trace de doigt bien sûr 😉

C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier avant chaque prise de vue, son matériel et le nettoyer le cas échéant.  pour savoir comment nettoyer un objectif.

Le mauvais réglage du correcteur dioptrique

Si vous êtes porteur de lunettes (ou pas d’ailleurs) et que vous voyez flou, alors non, il ne faut pas les changer et non vous ne ferez pas de photos floues 😉

C’est tout à fait normal, le réglage dioptrique du viseur n’est simplement pas réglé à votre vue.

Il suffit simplement de tourner une petite molette afin de faire une correction dioptrique pour voir net.

reglage-diotrique

Le flou de diffraction altère la netteté

Nous avons vu qu’utiliser une grande ouverture permet d’obtenir un jolie flou n’altérant en rien la photo, et qu’une petite ouverture permet d’augmenter la zone de netteté.

Là, c’est tout autre chose, puisque c’est en utilisant de très petites ouverture que la qualité va très vite se dégrader. Ce phénomène optique est appelé « la diffraction« .

Elle est d’autant plus marquée avec des capteurs de petites tailles ainsi qu’avec de longues focales.

Pour éviter ce problème de diffraction, il est donc important de rester dans des valeurs de diaphragmes optimales afin de maximiser la qualité de vos photos.

Sur un capteur APSC, privilégiez une ouverture comme F8 sans dépasser F16, sinon la diffraction se fera sentir. Sur un capteur 24×36, vous pouvez vous permettre de fermer d’avantage.

Une sensibilité trop élevée affecte les détails

Les appareils photos d’aujourd’hui sont très performants en hautes sensibilités. Mais le bruit numérique généré par le capteur n’arrange pas la qualité d’une image, bien au contraire, et dans le cas des extrêmes, celui-ci dégrade l’image et laisse paraître des photos floues, qui en réalité sont noyées de moutonnements disgracieux.

Gardez toujours à l’esprit qu’il faut privilégier la qualité d’une image, alors baissez quand c’est possible, ces fichus isos, même si on peut le corriger très proprement en post-production.

La stabilisation pour éviter de faire des photos floues

Pour obtenir des images nettes en toutes circonstances, il est indispensable d’avoir une bonne stabilité. Pour cela, plusieurs solutions existent en fonction des situations.

Bien tenir son appareil photo

Cela peut paraitre anodin mais c’est très important de savoir comment tenir son appareil photo.

Le plus important est de tout faire pour limiter vos mouvements, dans le but d’éviter de faire des photos floues.

Tout d’abord, quand vous sous apprêtez à prendre une photo :

  • Epousez la forme de la poignée de votre appareil photo avec votre main droite.
  • Placez ensuite votre main gauche sous l’objectif afin de supporter le poids de l’ensemble et non pas au dessus !! C’est une erreur fréquente que je remarque souvent, qui procure un manque de stabilité.
  • Enfin, bloquez et collez vos coudes le long de votre corps.
  • Vous êtes prêt à prendre de photos nettes 😉

Utiliser un trépied ou n’importe quel support stable

C’est l’accessoire photo que tout photographe se doit de posséder. Il vous assure une excellente stabilité dans n’importe quelle situation, vous permettant ainsi d’éviter tout risque de flou de bougé.

Lors de l’achat d’un trépied, vérifiez le poids de votre appareil photo pour que celui-ci soit parfaitement stable.

Vous devez aussi opter pour une rotule de bonne qualité, qui doit supporter le poids de l’appareil photo et de l’objectif.

Grâce au trépied, vous pourrez aisément utiliser des vitesses lentes sans que vous fassiez des photos floues. J’ai écris un article pour que vous sachiez comment choisir un trépied.

Se servir de la stabilisation du boitier ou des objectifs

C’est un système qui permet de compenser les mouvements et les vibrations de l’appareil photo.

Autrement dit, avec un objectif stabilisé, vous pouvez vous permettre d’utiliser des vitesses plus lentes sans avoir peur de faire des photos floues.

Mais attention, la stabilisation ne permet pas de compenser les mouvements du sujet mais seulement du photographe !

Dans des environnements peu éclairés, la stabilisation fait des miracles à main levée. On peut gagner plusieurs vitesses suivant les objectifs. Malheureusement, tous ne sont pas stabilisés.

Il existe aussi la stabilisation intégrée directement au boitier, qui sur le même principe vous permettra d’utiliser un objectif non stabilisé, bénéficiant ainsi de cet avantage.

Je précise aussi qu’il est impératif de désactiver la stabilisation lorsque l’appareil photo est monté sur un trépied, car les mouvements à compenser sont nuls.

Déclencher sans appuyer, évite de faire de photos floues

Sachez que lorsque vous appuyez sur le déclencheur, de petites vibrations se produisent à l’intérieur de votre appareil photo.

Lorsque vous voulez faire une pose longue sur un trépied, il y a un risque plus ou moins grand de faire des photos floues si vous appuyez sur le déclencheur.

Pour éviter ce désagrément, je vous recommande d’utiliser une télécommande, qu’elle soit filaire ou pas, n’a pas d’importance.

A défaut, l’autre option qui s’offre à vous, consiste à activer le mode retardateur  de votre appareil photo 😉

J’espère que tous ces conseils vous aideront à ne plus faire de photos floues 😉

N’hésitez pas à me laisser un commentaire et à partager cet article 😉

Comment éviter de faire des photos floues
5 (100%) 1 vote

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Comment éviter de faire des photos floues"

avatar
Laurent Jammes
Laurent Jammes

Bravo pour cet article très complet. Bonne continuation pour ce très bon site 😉

trackback
Comment faire des photos de nuit - Apprendre la photo

[…] d’obturation peut vite baisser et photographier de nuit à main levé peut vite rendre vos photos floues. L’objectif, c’est la […]

trackback
Quelle application smartphone pour faire de belles photos

[…] La base est de tenir fermement votre téléphone avec vos deux mains pour obtenir une meilleure stabilité, et de maintenir le doigt appuyé sur l’écran pour faire la mise au point. L’autofocus sera ainsi verrouillé. J’ai souvent remarqué que certaines personnes oublient cette étape, qui est indispensable. Elle permet d’éviter de faire des photos floues. […]