5 astuces pour éviter les erreurs de débutants

Si vous débutez la photo, je sais qu’il est très difficile de tout comprendre rapidement et que la technique est un frein qui vous empêche de progresser.

C’est une des raisons pour laquelle vous continuez peut être encore à faire des photos en mode automatique. Vous devez vous libérer de cette mauvaise habitude.

Les erreurs sont nombreuses lorsqu’on débute mais doivent vous aider à progresser en photo.

Si par exemple vous faites des photos floues, alors vous devez comprendre pourquoi et ne pas incriminer le matériel.

Nous allons voir les principales erreurs que vous devez éviter si vous débuter la photographie.

Grace à ces conseils, vous serez en mesure à terme et à chaque fois que vous aurez un appareil photo entre les mains, d’éviter de commettre des erreurs basiques.

Choisir le bon mode de prise de vue par rapport au sujet

Le mode automatique de votre appareil photo est celui qui fait de vous un mauvais photographe, car c’est celui qui vous empêche d’être créatif.

Ce mode décide à votre place et ne connait pas ce que vous aimeriez faire. Banissez-le si vous avez envie de progresser !

C’est pourquoi d’autres modes de prises de vues sont disponibles sur votre appareil photo, dans le but de vous aider à faire des photos qui correspondent à ce que vous voulez réellement.

Vous devez vous rappeler qu’ils ont un impact différent en fonction du sujet que vous voulez photographier. En choisissant le bon mode de prise de vue sur votre appareil photo, vous évitez les problèmes.

Si vous voulez photographier le mouvement comme le vol d’un oiseau par exemple, alors il serait plus judicieux de choisir le mode priorité à la vitesse plutôt que le mode à priorité ouverture.

En prenant le soin de régler une vitesse d’obturation élevée, d’une part, vous figez l’action et d’autre part, vous limitez les risques d’un flou de bougé.

Quant à l’ouverture du diaphragme, elle sera ainsi calculée automatiquement pour obtenir une exposition correcte de l’image.

Si vous aviez sélectionné le mode priorité à l’ouverture, la vitesse aurait été aléatoire en fonction de la lumière, ce qui aurait pu engendrer un temps de pose trop long et causer une photo floue.

Vous devez donc choisir le mode priorité à la vitesse pour prendre en photo des sujets en mouvement.

oiseau en vol - astuce photo

The Leader Of The Choir by Bill Gracey

A l’inverse, si vous souhaitez photographier un paysage alors que vous êtes en mode priorité à la vitesse, ce n’est pas trop grave mais pas vraiment approprié, car pour ce type de photo, vous avez besoin d’une grande zone de netteté. De plus, votre sujet n’est pas en mouvement 🙂 Ce n’est donc pas le bon mode de prise de vue.

Le mode priorité à l’ouverture est celui que vous devez choisir car le diaphragme est l’élément qui vous permet de contrôler la profondeur de champ.

Réservez-le lorsque vous voulez faire des photos de paysages ou réaliser des portraits afin de gérer la zone de netteté.

En utilisant le mode priorité à l’ouverture, l’exposition est calculée automatiquement par la vitesse d’obturation, qui dans ce cas là n’est pas notre priorité, mais qui doit être surveillée si la lumière est changeante afin d’éviter tout risque de flou.

Choisir le bon mode autofocus pour une bonne mise au point

Le réglage de l’autofocus est souvent mal compris lorsqu’on début en photographie. Il est l’une des causes principales des photos floues.

Un mauvais choix de mode autofocus ou de collimateur peut être la source d’une mise au point ratée.

astuce photo - mauvais choix de mise au point

Bea & Grace by alexisbellido

Généralement, deux modes autofocus sont présent sur votre appareil photo, qui ont chacun un rôle déterminant sur la mise au point de votre sujet.

  • Un mode autofocus continu comme l’AF-C chez Nikon ou Ai Servo chez Canon, qui permet de suivre un sujet en mouvement.
  • Un mode autofocus ponctuel comme l’AF-S chez Nikon ou One Shot chez Canon, qui est plus adapté aux sujets immobiles ou se déplaçant peu.

Par exemple, si vous photographiez un sujet immobile avec le mode AF-S chez Nikon ou le mode One Shot chez Canon, alors que celui-ci vient à se déplacer sans prévenir, votre photo sera floue, car le suivi n’aura pas été assuré par le bon mode autofocus. C’est l’erreur classique à ne pas commettre 😉

Choisir la bonne sensibilité iso pour limiter le bruit et privilégier la qualité d’image

Lorsqu’on débute en photo, ce n’est pas facile d’évaluer la sensibilité optimale par rapport aux conditions de luminosité de la scène à photographier.

Pourtant, la règle de base est simple :

Plus il y a de luminosité, plus vous devez baisser la sensibilité iso.

Moins il y’a de lumière, plus vous devez augmenter les isos.

Avec de l’expérience, vous arriverez à juger quelle valeur choisir en fonction des conditions de lumière.

astuce photo - la sensibilié à 12800 isos est trop haute pour cette photo

Photo prise à 12800 isos. aucun intérêt puisque les fleurs ne bougent pas en général, sauf en cas de rafales 😉 Copyright by Reflets de vert

Avant chaque prise de vue, vous devez vérifier sur quelle sensibilité iso votre appareil photo est réglé. Je vous dis ça car il est assez facile d’oublier une valeur extrême, utilisée auparavant.

Si vous n’y prêtez pas attention,vous risquez de vous retrouver alors avec des photos bruitées au moment du déchargement de la carte mémoire sur votre ordinateur.

Cette erreur est très fréquente, même lorsqu’on a un peu de pratique en photo. Cette petite vérification sur votre appareil photo peut éviter de rater vos photos.

Choisir la bonne balance des blancs pour des couleurs fidèles

Si vous débutez en photo et que vous travaillez au format JPEG, vous n’avez pas le droit à l’erreur en ce qui concerne la balance des blancs.

Avant chaque prise de vue, vous devez choisir la température de couleur qui correspond à la source lumineuse. Pour cela, vous devez sélectionner les pré-réglages de la balance des blancs lorsque la source ne varie pas.

Par exemple, lorsqu’il fait beau et que le soleil brille sans nuages, préférez un pré-réglage sur l’icône « soleil ou lumière du jour » de votre appareil photo.

Si vous utilisez votre flash, c’est le même principe. En procédant ainsi, les couleurs ne sont pas altérées et ne présentent pas de dominantes.

Par contre, si plusieurs sources lumineuses éclairent la scène ou votre sujet, préférez une balance des blancs automatique. Attention, ne faites pas l’erreur de laisser votre appareil photo tout le temps sur ce réglage, au risque de fausser les couleurs et d’obtenir des images plus neutre.

En utilisant le format JPEG, le réglage de la balance des blancs est un paramètre à ne surtout pas négliger, au risque de vous retrouver avec des couleurs fades, trop jaunes ou trop bleues, qui seront très difficiles à rattraper en post-traitement.

Pour pallier à ce problème, je vous encourage à utiliser le format de fichier RAW avec qui vous n’aurez plus besoin de vous soucier d’un mauvais réglage de la balance des blancs, puisqu’elle est modifiable à souhait dans un logiciel de post-traitement.

Choisir la bonne focale pour votre sujet

Pour déterminer l’objectif dont vous avez besoin pour prendre en photo votre sujet, vous devez prendre en considération la focale et plus particulièrement l’angle de champ qui lui est associé.

Vous devez choisir une focale adaptée pour votre sujet, sans quoi cela pourrait avoir des conséquences en terme de proportions, perspectives et de déformations.

Par exemple, si vous souhaitez réaliser un portrait et que vous disposez seulement d’un objectif grand angle, vous augmentez inévitablement les risques de déformations liés à l’angle de champ de la focale utilisée.

longueurs-focales-angle-de-champ

Sauf pour des raisons artistiques, je vous rappelle qu’un portrait ne doit pas subir de déformations par la focale employée. Dans ce cas, je vous recommande d’utiliser un objectif de 50mm qui possède un angle de champ moyen d’environ 45°.

Rappelez-vous que plus la focale est grande et plus l’angle de champ est restreint et inversement.

Soignez votre composition pour une meilleure lecture de l’image

Vous savez autant que moi qu’il est très facile de cadrer son sujet en plein centre et de faire la mise au point avec le collimateur central sur celui-ci avant de déclencher.

Sachez que c’est une erreur classique que vous devez éviter si vous débutez. En effet, car cela brise le sens de la lecture de l’image.

Pour une composition harmonieuse, je vous recommander d’utiliser la règle des tiers, qui aura pour effet de donner plus de dynamisme à votre photo.

Astuce photo - Utiliser la règle des tiers

La règle des tiers by fd

Pour cela, décentrez votre sujet en faisant le point sur lui tout en maintenant à mi-course le déclencheur.

Déplacez votre appareil photo pour qu’il se situe sur un des points d’or. Aidez-vous de la grille dans votre viseur pour mieux composer votre image.

 

J’espère que ces astuces vous aideront à progresser en tant que photographe débutant. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaire et partager cet article si vous avez aimé 😉

5 astuces pour éviter les erreurs de débutants
4.6 (92.73%) 44 votes
  • vincent

    Merci pour ce site. Il est très bien fait ! On apprend beaucoup 🙂

    • http://apprendre-la-photographie.net Seb

      Merci Vincent !