Comment photographier un paysage

La photo de paysage est sans doute l’un des domaines de spécialité le plus apprécié avec la photographie de portrait.

Vous savez très bien que quiconque est en mesure de prendre son appareil photo ou son smartphone pour aller photographier un paysage qu’il aura trouvé joli. Mais sera t-il réussi pour autant ? Eh bien pas forcément.

Ne tombez pas dans le piège de l’endroit magnifique. Certes, la beauté d’un lieu est à prendre en compte car c’est avant tout celle qui vous pousse à sortir votre appareil photo, mais savez-vous réellement comment photographier un paysage ?

Je sais que beaucoup de personnes débutantes dans ce domaine sont souvent déçues de leurs photos.

La photographie de paysage est une spécialité technique qui requière certaines notions de bases essentielles à la bonne réussite d’une photo. Il ne vous suffit pas simplement de viser et de déclencher sans réfléchir.

Afin de sublimer l’endroit qui vous attire, je vais vous donner un maximum de conseils pour vous permettre de réussir vos photos de paysages.

Attendre la bonne lumière est la clé pour réussir vos photos de paysages

Pour n’importe quelle photographie, la lumière est l’élément principal à prendre en compte lors d’une prise vue, dans le but d’obtenir une belle image.

Vous devez savoir qu’une photo est réussie grâce à la qualité de la lumière, dans la majorité des cas. C’est pourquoi, avant de photographier un paysage, vous devez être à l’affût et patient pour scruter la bonne lumière.

Pour cela, profitez des « Golden hours« , c’est à dire l’heure qui suit levé du soleil et celle qui précède son couché. Ces heures de la journée sont à privilégier car c’est à ce moment où la lumière est la plus belle.

Lorsque le soleil est au plus bas, sa lumière émet des tons chauds et chaleureux qui subliment vos photos.

Pour savoir quelle est l’heure la plus propice pour faire des photos lors de ces heures dorées, rendez-vous sur le site Golden Hour.

En plus de cet outil, en voici un autre qui vous permettra de gagner du temps pour vos prochaines sorties photos.

Conçue pour les photographes, l’application web « Photographer’s Ephemeris » vous permet de connaitre à l’avance la position et l’élévation exacte du soleil ou de la lune partout dans le  monde. Disponible aussi sur IOS et Android.

The-Photographers-Ephemeris

Grâce au module Google Maps intégré, vous pouvez savoir où et quand la lumière va taper par rapport à l’endroit où vous souhaitez faire des photos de paysages.

Cela vous permet d’avoir une longueur d’avance sur la météo dans le but d’avoir la bonne lumière à chaque fois que vous allez photographier quelque part.

Ne passez pas à côté de cet excellent outil de planification pour faire vos photos de paysages dans de bonnes conditions.

Savez-vous que le mauvais temps vous permet aussi de faire de belles photos de paysages, en profitant des ciels chargés de nuages épais et menaçants, vous invitant à photographier des orages par exemple.

Comme vous le savez, la météo est capricieuse et il est parfois nécessaire d’attendre longtemps pour voir apparaître un rayon de soleil.

Levez simplement les yeux et observez les nuages afin de savoir si un moment d’accalmie peut vous faire profiter d’une belle lumière perçante. Vos photos gagneront en contraste 😉

Souvenez-vous qu’en photographie de paysage, c’est la patience qui récompense le photographe.

Photo par Stormsignal

Photo par Stormsignal

Soyez observateur pour mieux photographier un paysage

Vous devez donc prendre le temps d’observer les éléments qui vous entourent, en particulier la lumière, avec ses ombres, sa direction, sa qualité, mais aussi les formes et les couleurs du paysage environnant.

Cherchez et placez un centre d’intérêt pour attirer l’attention de celui-ci et créer du dynamisme. Nous verrons un peu plus bas dans l’article où le positionner.

Cependant, faites attention aux éléments perturbateurs qui viendraient gêner la lecture de l’image. Faites en sorte de ne pas les inclure dans le cadre.

C’est à vous de changer la vision du paysage commun que tout le monde fait. Soyez un observateur patient et réfléchi pour photographier en toute simplicité.

Pour cela, vous devez apprendre à construire votre image dans votre tête et bien choisir le sens de lecture de votre photo.

C’est en partie, la clé pour y parvenir. Ceci est valable pour n’importe quel type de photographie.

Accordez aussi de l’importance au ciel, avec ses nuages plus ou moins denses, structurés et contrastés, il peut devenir le sujet principal de votre photo de paysage, pensez-y 😉

7103126949_3cc92331e1_z

Photo par Jamesthe1st

Quel matériel de prise de vue pour photographier un paysage

La photo de paysage peut se pratiquer avec n’importe quel type d’appareil photo. Par contre, c’est la focale de l’objectif qui est l’élément à prendre en compte.

Sachez tout d’abord que pouvez utiliser n’importe quel type de focale pour photographier un paysage, mais celle qui est la plus employée est la focale grand-angle car c’est elle qui offre un angle de champ large.

Cependant, il est tout à fait envisageable de faire des photos de paysage en exploitant d’autres focales, plus longues, comme en utilisant un téléobjectif, pour prendre en photo des détails ou pour volontairement tasser les perspectives.

En photographie de paysage, les focales grand-angle sont néanmoins les plus utilisées, sans qu’elles soient obligatoires.

Quant à l’objectif ultra grand-angle, il a une focale merveilleuse et parfaite pour faire des photos de paysages.

Mais elle est difficile à maîtriser si vous débutez, car l’angle de champ est si large qu’il faut avoir quelques bases en composition, notamment pour éviter d’inclure trop d’éléments perturbateurs dans le cadre.

Ne partez pas faire des photos de paysages sans un trépied photo

En photographie de paysage, le trépied est l’accessoire le plus utilisé. Même s’il n’est pas indispensable, il est tout de même d’une extrême utilité.

Il vous permet de travailler le plus souvent lorsque les conditions de lumière sont difficiles, tout en restant à de faibles valeurs de sensibilité iso. Cela vous permet de gagner en qualité d’image.

Le trépied photo est l’arme absolue du photographe pour réaliser des photos de paysages d’une parfaite netteté. Vous pouvez varier les angles de prises de vues dans n’importe quelle situation.

Comme nous l’avons vu au début de cet article, la lumière est meilleure en début de matinée ou en fin de journée, mais elle n’est souvent pas assez puissante pour vous permettre de travailler à des vitesses d’obturation élevées.

Cela vous oblige donc à augmenter la sensibilité ou ouvrir le diaphragme pour éviter un flou de bougé. C’est là qu’intervient le trépied photo.

Il vous permet de vous débarrasser de ces réglages qui sont nécessaires lorsque vous photographiez à main levée.

Tandis qu’en utilisant un trépied, vous n’avez plus à vous soucier de la vitesse d’obturation.

Si vous ne possédez pas encore de pied photo, je vous invite à suivre ce lien pour savoir comment choisir un trépied.

Ce trépied Manfrotto 290B Befree est le compagnon idéal pour celui qui aime voyager léger. Vous pourrez l’emmener partout. Il est très compact avec ses 40cm replié. Voilà un trépied robuste pour le photographe nomade. Excellent rapport/qualité prix ! Cliquez sur l’image pour en savoir plus 😉

Utilisez des filtres pour magnifier vos images

L’autre accessoire très apprécié des photographes de paysages, c’est le filtre polarisant.

Il permet notamment de saturer les couleurs du ciel, de l’herbe et le feuillage des arbres,mais aussi d’atténuer voire même éliminer les reflets sur l’eau laissant transparaître parfois des détails insoupçonnés.

Il augmente le contraste global de l’image, en particulier sur les nuages et donne du peps à vos images.

Le filtre polarisant est donc un petit accessoire à posséder dans son sac photo pour améliorer le rendu de vos photos de paysages.

4983192358_96cc7f46cb_z

Photo par Zach Dischner

Il existe un autre type filtre qui est très utilisé par les photographes de paysages. C’est le filtre gris neutre ou à densité neutre (ND).

Son pouvoir est d’obscurcir plus ou moins la totalité de l’image. Il vous fait donc perdre beaucoup de lumière selon sa densité, ce qui a pour objectif de réaliser des poses longues, même en plein jour.

Quant au filtre neutre dégradé (partiellement opaque), il permet d’équilibrer l’exposition entre les hautes lumières et les ombres afin que l’image soit la plus homogène possible.

Le rendu avec ce type de filtre est somptueux quand on maitrise bien l’exposition. C’est pour moi un incontournable pour faire de la photographie de paysage.

14187706332_a6726d8d65_z

Photo par anieto2k

Choisir les bons réglages pour photographier un paysage

Le mode priorité à l’ouverture est celui que vous devez privilégier pour faire vos photos de paysages,  car c’est celui qui vous permet d’avoir le contrôle sur la profondeur de champ.

Afin de maximiser la zone de netteté et obtenir ainsi plus de détails sur votre image, je vous recommande d’utiliser une petite valeur de diaphragme comme F/8 jusqu’à F/16 si vous utilisez un appareil de photo au format APS-C, et ceci afin d’éviter le problème de diffraction.

Pour les pleins formats, vous pouvez vous permettre de fermer un peu plus le diaphragme. 

En ce qui concerne le mode de mesure d’exposition à adopter pour vos photos de paysages, privilégiez la mesure matricielle. Elle est fiable et permet d’obtenir des images correctement exposée dans la plupart des situations.

Lorsque les conditions de lumières sont difficiles comme c’est le cas avec les contres-jours, préférez la mesure spot ou bien passez en mode manuel.

Photo par Daniele Zedda

Photo par Daniele Zedda

L’autre paramètre à ne pas négliger dans la photo de paysage, c’est la sensibilité.

La règle est simple :

  • Si vous possédez un trépied, privilégiez la sensibilité la plus basse de votre appareil photo afin d’obtenir une image de qualité.
  • Si vous photographiez à main levé, optez toujours pour la sensibilité la plus raisonnable possible pour éviter qu’il y est trop de bruit numérique sur vos photos.

Rappelez-vous qu’un paysage ne bouge pas, et donc vous n’avez pas besoin d’utiliser une vitesse d’obturation ultra rapide pour prendre des photos de paysages.

Cependant, je vous conseille de la choisir en fonction de ce que vous souhaitez.

La vitesse d’obturation est à prendre en compte lorsque les sujets ou éléments présents dans le cadre sont en mouvement.

Donc si vous utilisez des vitesses lentes, sachez que ceux-ci seront flous.

De même lorsqu’il y a du vent, le feuillage des arbres sera flouté par un long temps de pose.

Dans ce cas là, vous pouvez vous permettre d’augmenter légèrement la sensibilité ou choisir d’ouvrir le diaphragme.

Vous pouvez au contraire photographier en pose longue pour donner une sensation de légèreté et de volupté en rendant l’eau plus lisse ou donner l’impression que les hautes herbes ont été balayées par le vent.

L’hyperfocale ou comment étendre la zone de netteté sur vos photos de paysages

Pour aller plus loin, je vous conseille d’utiliser une technique qui vous permet d’augmenter la profondeur de champ.

Jusque là, vous faisiez la mise au point sur l’infini ou au centre de l’image. En faisant comme ça, vous perdez de la netteté sur l’avant-plan.

La distance hyperfocale est l’endroit où vous devez faire la mise au point pour étendre la zone de netteté du premier plan jusqu’à l’infini.

Le calcul de cette distance se fait en fonction de la focale, de l’ouverture utilisée et de la distance entre vous et le sujet.

Autant vous dire que cette technique de l’hyperfocale est à utiliser exclusivement avec des objectifs grand-angle et ultra grand-angle.

Pour obtenir cette distance hyperfocale, il suffit de vous rendre sur un site comme Dof Master qui la calcule très simplement. Il existe aussi des applications pour smartphones qui sont très utiles pour calculer cette distance sur le terrain.

Exemple, si vous utilisez une focale de 24mm avec une ouverture de f/11, et que votre sujet se trouve environ à 10 mètres de distance, vous devrez faire la mise au point à 2 mètres de vous (distance hyperfocale).

Ainsi la zone de netteté s’étendra de la moitié de cette distance, soit à un mètre de vous jusqu’à l’infini.

hyperfocale-calcul

Si par contre, vous changez de focale ou d’ouverture, le calcul ne sera pas le même, et l’endroit où faire la mise au point non plus, bien évidemment 😉

Cependant le calcul de l’hyperfocale est assez complexe et difficile à mettre en place sur le terrain.

Mais si vous voulez tout de même profiter d’une grande zone de netteté sans vous prendre la tête, la meilleure solution est de faire la mise au point sur le premier tiers de l’image.

C’est un peu moins précis mais plus pratique à utiliser.

Bien composer pour mieux cadrer vos photos de paysages

Le cadrage et la composition sont intimement liés et font parties de la technique photo dont vous devez prendre soin.

En ce qui concerne le format d’image, vous avez la possibilité de faire des photos au format horizontal ou bien vertical.

Afin de rendre l’image plus attractive, moins ennuyeuse et plus dynamique, vous devez inclure un élément au premier plan.

Il permet de créer une dimension, une profondeur à l’image, et d’autant plus lorsque vous utilisez des objectifs ultra grands angles.

Attention à ne pas inclure n’importe quoi, tout dépend de l’environnement dans lequel le sujet se trouve et son rapport avec lui.

15440496599_599ed02533_z

Photo par Bill Devlin

D’une manière générale en photographie, vous devez évitez de centrer votre sujet ou l’horizon, car c’est sur lui que les yeux vont se focaliser.

Ainsi, les autres éléments qui entourent le sujet ne seront pas perçus comme étant importants. En mettant en évidence votre sujet au centre, vous perturbez la lecture de l’image.

Utilisez la règle des tiers pour composer vos photos de paysages avec simplicité

La façon la plus simple mais terriblement efficace pour cadrer vos photos de paysages, est d’utiliser la règle des tiers.

Elle permet de dynamiser l’ensemble d’une image en lui donnant du caractère et de la lisibilité.

Sa mise en oeuvre est très simple, puisqu’il suffit d’imaginer la scène découpée en tiers représentée par deux lignes verticales et deux lignes horizontales. L’intersection de ces lignes forme des points de forces.

Vous devez décaler votre centre d’intérêt et le placer sur un de ces points pour créer plus de dynamisme et d’équilibre à la photo.

Pour accorder plus d’importance à votre sujet, laissez de l’espace devant le sujet.

Selon la règle des tiers, la loi sur l’horizon eAfin de ne pas représenter de déséquilibre, la loi sur l’horizon est une interprétation selon la règle des tiers, et ne doit pas présenter de déséquilibre.

Vous devez l’horizon sur la ligne du bas (au 1/3 de la hauteur) pour accorder de l’importance au ciel, et sur la ligne du haut (aux 2/3 de l’image) pour donner la priorité à la terre.

En faisant cela, vous apporterez un confort de lecture à votre l’image mais aussi un équilibre.

Malgré cela, il y a tout de même des images qui fonctionne, comme l’image ci-dessous. Vous pouvez donc déroger à la règle en étant sûr de ne pas trop attirer le regard au centre.

Pour dynamiser votre composition, n’hésitez pas à jouer des lignes directrices ou des courbes et les mettre à profit pour diriger le regard du spectateur vers un centre d’intérêt ou un endroit dans l’image qu’on souhaite montrer.

J’espère que tous ces conseils vous aideront à mieux photographier 😉 Si vous avez aimé, n’hésitez pas à commenter et partager cet article sur les réseaux sociaux !

Comment photographier un paysage
4.9 (97.78%) 9 votes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar